Passer au contenu principal

Politique étrangère américaine«Joe Biden écoutera ses alliés»

L’expert en relations internationales Charles Kupchan salue la nomination d’Anthony Blinken et le nouveau cap diplomatique que prendra l’administration Biden.

Antony Blinken, le secrétaire d’État choisi par Joe Biden, le 24 novembre 2020 à Wilmington.
Antony Blinken, le secrétaire d’État choisi par Joe Biden, le 24 novembre 2020 à Wilmington.
AFP

«L’Amérique est de retour». C’est avec ces mots que Joe Biden a présenté mardi sa future équipe et sa politique étrangère. En tête de liste, Anthony Blinken, prochain chef de la diplomatie américaine qui a promis de privilégier la diplomatie, le mutilatéralisme et l’humilité. «Nous devons établir un partenariat avec les autres [pays]», a-t-il affirmé aux côtés de Joe Biden.

Fin connaisseur des relations transatlantiques et ancien membre du Conseil de sécurité de Barack Obama, Charles Kupchan a côtoyé Antony Blinken à Washington. L’expert au Council on Foreign Relations se réjouit du changement de ton au sein de la future administration Biden. Il salue aussi la décision de Joe Biden de donner un rôle de premier plan à John Kerry, l’ancien secrétaire d’État de Barack Obama, qui s’occupera des questions climatiques. «John Kerry connaît les dirigeants étrangers, explique-t-il. Il se soucie profondément du réchauffement climatique et sa nomination envoie un signal clair au reste du monde sur cette question.» Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.