Passer au contenu principal

Nouvelle vie pour Platini«Je ne m’interdis rien, mais je dois trouver le défi qui me convient»

Depuis cinq ans, Michel Platini se bat pour retrouver son honneur. Une épreuve pour l’ancien numéro 10 français et ex-président de l’UEFA. Mais aussi l’occasion de regarder la vie et le football différemment.

«Le football, ce n’est pas la FIFA ou l’UEFA. C’est une flamme qui appartient à toutes et à tous», affirme Michel Platini.
«Le football, ce n’est pas la FIFA ou l’UEFA. C’est une flamme qui appartient à toutes et à tous», affirme Michel Platini.
PRESSE SPORTS

Trente ans après votre retraite, quand vous fermez les yeux, est-ce que vous rêvez encore d’envoyer un ballon dans la lucarne?

Non, plus du tout. Je n’ai plus ces sensations. Parce que j’ai rarement eu l’opportunité de me retourner sur mon passé de footballeur. Le seul moment où ce fut le cas, c’était durant ma période de sélectionneur de l’équipe de France. Dans cette fonction, j’imaginais ce que pouvait réaliser un joueur. Dès que j’ai quitté le terrain, en 1992, je suis entré dans un autre monde. C’était l’organisation, l’administration, etc. Les défis étaient tels que je ne pensais pas au passé. Aujourd’hui, il m’arrive quelquefois d’y songer rapidement quand je revois des images à la télévision.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.