Passer au contenu principal

SuisseInstallations nucléaires: sûres malgré la pandémie

Selon un rapport de l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire, le nombre d’événements notifiés a un peu baissé par rapport aux années précédentes.

Sur les 29 événements notifiés à l’IFSN en 2020, quatre concernaient la centrale de Mühleberg (BE), mise hors service le 15 septembre dernier.
Sur les 29 événements notifiés à l’IFSN en 2020, quatre concernaient la centrale de Mühleberg (BE), mise hors service le 15 septembre dernier.
AFP

En 2020, la pandémie n’a pas eu d’influence sur la sécurité des installations nucléaires suisses. Celles-ci ont été exploitées de manière sûre, selon un premier bilan de l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). L’autorité de surveillance a enregistré 29 événements devant être obligatoirement notifiés, soit un chiffre quelque peu en dessous de la moyenne des années précédentes.

Afin de protéger le personnel et d’assurer ainsi la poursuite de l’exploitation des centrales nucléaires, les exploitants avaient déjà élaboré des plans d’action appropriés en cas de pandémie avant l’apparition du coronavirus en Suisse. L’IFSN affirme dans un communiqué avoir «vérifié en permanence que les effectifs minimums prévus par la loi étaient respectés». Par ailleurs, l’autorité de surveillance a mené des inspections planifiées ou inopinées, ainsi que les discussions de surveillance nécessaires.

Ajusté le planning des révisions

Compte tenu de la situation liée au coronavirus, les exploitants ont ajusté leur planning pour les révisions principales annuelles. L’IFSN s’est assurée dans tous les cas que l’étendue des travaux de révision correspondait néanmoins aux exigences légales.

Huit événements notifiés concernent la centrale nucléaire de Beznau (AG), six celle de Gösgen (SO), trois celle de Leibstadt (AG), trois les installations nucléaires du Paul Scherrer Institut à Villingen (AG), quatre la centrale de Mühleberg (BE), deux le réacteur de recherche de l’EPFL et trois le Centre de stockage intermédiaire pour déchets radioactifs de Würenlingen (AG).

La centrale nucléaire de Mühleberg, qui a cessé son fonctionnement de puissance le 20 décembre 2019, est considérée comme définitivement mise hors service depuis le 15 septembre 2020.

comm/egr