Passer au contenu principal

Écosystème menacéInitiative des Verts vaudois pour sauver la colline du Mormont

Réunis jeudi soir en assemblée générale extraordinaire, les Verts vaudois ont donné mandat à leur direction de lancer une initiative populaire cantonale pour sauvegarder la colline du Mormont face aux projets du cimentier Holcim.

La carrière du Mormont, exploitée par le cimentier Holcim.
La carrière du Mormont, exploitée par le cimentier Holcim.
Keystone/Laurent Gillieron.

Les Verts vaudois ont décidé jeudi soir de donner mandat à leur direction de lancer une initiative populaire cantonale pour sauver la colline du Mormont, près d’Éclépens. Ce texte doit aussi pousser les communes et le Canton à favoriser les alternatives au ciment dans leurs constructions.

Cette initiative doit être lancée «avec toutes les actrices et tous les acteurs politiques et associatifs intéressé-e-s», indique le parti dans un communiqué publié à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire en visioconférence.

La police a évacué cette semaine les militants qui occupaient depuis octobre la colline du Mormont. Les «zadistes» entendaient protéger un écosystème menacé de destruction selon eux par le cimentier Holcim qui souhaite étendre la carrière.

Révision des statuts

La formation écologiste a également révisé ses statuts. Le nom officiel devient «Les Vert.e.s vaudois.e.s», afin de l’adapter au langage épicène. Le parti ancre aussi dans ses statuts la possibilité d’instaurer une coprésidence, ainsi que le refus de tout don d’entreprises ou autre personne morale quelle qu’elle soit comme mode de financement du mouvement.

En cas de cumul de mandats suite à une élection, la personne concernée aura désormais six mois pour démissionner d’une des deux fonctions, contre une année jusqu’ici. Et la durée de tous les mandats électifs sera limitée à trois législatures en principe, avec possibilité de dérogation.

ATS

109 commentaires
    Mathieu G

    Bonne initiative. Plutôt que de bloquer que de manifester il faut coordonner les 2. Votations plus manifestation. Le peuple decidera et le sujet sera clos.