Passer au contenu principal

Séjour dans un pays à risqueIls tentent d’échapper à la quarantaine mais se font pincer

Toujours plus de personnes s’annoncent au retour d’une destination sur liste noire, mais certains contournent l’obligation. Ces «resquilleurs» risquent gros.

À l’aéroport de Zurich, un panneau signale les pays visés par la quarantaine obligatoire.
Information
À l’aéroport de Zurich, un panneau signale les pays visés par la quarantaine obligatoire.
Keystone

Rien que jeudi dernier, elles étaient 90 à s’adresser spontanément aux autorités vaudoises. Mardi 21 juillet, elles étaient encore plus nombreuses: 120 personnes revenant d’un pays présentant un risque élevé d’infection au coronavirus se sont annoncées aux autorités et mises en quarantaine, une obligation destinée, entre autres mesures, à prévenir une deuxième vague de Covid-19.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.