Passer au contenu principal

Frères de glaceIls ont toujours rêvé de mettre le feu aux Vernets ensemble

Damien et Arnaud Riat seront au centre du jeu ce vendredi contre Davos. Un match qu’ils ont joué 100 fois dans le garage de la maison.

Arnaud (à gauche) et Damien Riat sont prêts à briller avec le club de leur enfance.
Arnaud (à gauche) et Damien Riat sont prêts à briller avec le club de leur enfance.
Lucien FORTUNATI

Ils ont déjà joué deux bouts de matches ensemble. Mais rien de bien mémorable pour Damien et Arnaud Riat. C’était lors de la saison 2017-2018 de sinistre mémoire. Dirigés par le triste Craig Woodcroft, les joueurs étaient mal dans leurs patins et l’équipe n’avait pas vraiment enchanté les foules. Trois ans plus tard, le contexte est tellement différent. Qu’il semble loin ce temps des promesses creuses et des paroles aussi vides que les caisses. Une fois la faillite évitée de justesse, la nouvelle équipe dirigeante a effectué un grand ménage structurel et philosophique pour répondre aux exigences d’un actionnaire majoritaire (la Fondation 1890) certes généreux mais pas naïf pour autant.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.