Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Groupe WhatsAppIls débusquent les radars et se prennent une sacrée prune

Informer de la présence de radars est illégal.

«Le groupe avait un caractère public et les messages n’étaient pas faits dans un contexte privé.»

Le Ministère public de Sursee

C’est illégal

«Est considéré comme public un message diffusé hors du cadre des amis ou des personnes unies par un lien de confiance particulier.»

Pascal Rytz, avocat
26 commentaires
Trier:
    Doc Holliday

    Une solution serait la mise en place généralisée de radars tronçons. Il n’y en a qu’un en Suisse, je crois. Mais là on entendrait couiner les pro-bagnoles bas de plafond, TCS en tête.