Passer au contenu principal

Interview d’une légende du ski «Il y a des inégalités évidentes entre riches et pauvres»

Considéré comme le meilleur descendeur de l’histoire, l’Autrichien Franz Klammer (67 ans) a été le plus grand rival des Suisses dans les années 1970. Il livre son regard sur l’évolution de sa discipline.

Franz Klammer a été le roi de la descente dans les années 1970. Selon l’ancien skieur autrichien, les sauts sont devenus monotones dans l’épreuve reine du ski alpin, car quasi identiques. 
Franz Klammer a été le roi de la descente dans les années 1970. Selon l’ancien skieur autrichien, les sauts sont devenus monotones dans l’épreuve reine du ski alpin, car quasi identiques. 
Getty Images for Laureus

Franz Klammer, certains Suisses vous en veulent encore d’avoir privé Bernhard Russi d’un deuxième titre olympique en descente en 1976 à Innsbruck.

Vous en êtes certain? (rires) Je crois que les Suisses m’ont pardonné et je peux même vous raconter une anecdote qui le prouve…

Racontez-nous…

J’ai reçu un «trésor» pour mes soixante ans. Celui d’une Suissesse, qui avait conservé tous les articles de journaux qui me concernaient, de la Coupe d’Europe à la Coupe du monde. Tout était parfaitement documenté, richement illustré avec des photos et des articles de journaux. Cette fan avait retrouvé cela dans son grenier plusieurs dizaines d’années plus tard. C’était très touchant. Vous voyez, j’avais également des fans en Suisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.