Passer au contenu principal

France voisine Il tue son voisin et blesse des proches avant de se suicider

Un septuagénaire a ouvert le feu sur son voisin, ainsi que sur la femme et la fille de ce dernier, mercredi dans la commune française de Chalon-sur-Saône.

Le 4 avril, le septuagénaire s'était présenté au domicile des victimes armé d'un couteau «en se plaignant du bruit».
Le 4 avril, le septuagénaire s'était présenté au domicile des victimes armé d'un couteau «en se plaignant du bruit».
AFP

Un habitant de Chalon-sur-Saône en France a tué son voisin par arme à feu mercredi. Il a blessé grièvement l'épouse et la fille de ce dernier, avant de mettre le feu à son propre appartement et de se suicider, a-t-on appris de source proche du dossier.

«Plusieurs coups de feu»

Les faits se sont produits à la mi-journée quand l'homme, âgé de 75 ans, a tiré «plusieurs coups de feu sur ses voisins dans l'enceinte de l'immeuble», a précisé mercredi soir le parquet de Chalon-sur-Saône dans un communiqué». «D'abord sur le mari, ce dernier est décédé sur le coup, puis sur la coinjointe de celui-ci ainsi que sur la fille du couple, âgée de 21 ans», a-t-il ajouté.

L'épouse de la victime, «grièvement blessée au thorax», a été transportée au CHU de Dijon. Quant à sa fille, «blessée à la tête», elle a été transportée au centre hospitalier de Chalon-sur-Saône. «Ses jours ne sont pas en danger», a souligné le parquet.

Motivations inconnues

Il a ensuite retourné l'arme contre lui après avoir mis le feu à son logement, des voisins alertant alors les pompiers vers 13h00, selon la même source, confirmant des informations du site Creusot Infos.

Les motivations de cet habitant du quartier des Prés Saint-Jean, qui avait une condamnation à son casier judiciaire datant de 1986, restent inconnues à ce stade de l'enquête. Le 4 avril, le septuagénaire s'était présenté au domicile des victimes armé d'un couteau «en se plaignant du bruit», ajoute le parquet. Il ne s'était pas présenté à sa convocation pour ces faits devant le délégué du procureur de la République le 23 juin.

ATS/NXP