Passer au contenu principal

Homicide à Morges«Il n’avait rien d’un terroriste, il était plutôt gentil, poli et timide»

Celui qui est accusé de meurtre au couteau à Morges logeait dans un hôtel proche du lieu du crime. Le personnel en garde un bon souvenir. L’enquête doit déterminer si l’acte est lié au terrorisme islamiste.

Environ 150 personnes se sont réunies lundi soir devant le kebab du Pont-Neuf, à Morges, là où un jeune Portugais a été mortellement blessé samedi 12 septembre.
Environ 150 personnes se sont réunies lundi soir devant le kebab du Pont-Neuf, à Morges, là où un jeune Portugais a été mortellement blessé samedi 12 septembre.
Sigfredo Haro/La Côte

«Je l’ai croisé trois ou quatre fois. Ce client était plutôt gentil, poli et timide. Nous n’avons jamais eu à nous plaindre de son comportement. Il acceptait et respectait les règles internes de l’établissement», nous raconte un membre du personnel d’un hôtel des environs de la ville de Morges. Il décrit ainsi le comportement de Demir*, celui qui est aujourd’hui accusé d’avoir poignardé mortellement un jeune homme au centre-ville morgien.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.