Passer au contenu principal

Transfert de patients«Il manque un pilote national pour répartir les malades Covid»

Mauro Poggia a dû faire appel à Alain Berset pour que Zurich accepte des patients genevois. Il estime que les cantons ne peuvent pas régler seuls tous les problèmes.

Mauro Poggia attend une aide plus marquée de la Confédération pour que les patients romands soient rapidement acceptés dans des hôpitaux alémaniques.
Ministre genevois de la Santé
Mauro Poggia attend une aide plus marquée de la Confédération pour que les patients romands soient rapidement acceptés dans des hôpitaux alémaniques.
Lucien FORTUNATI

Pas moins de 440 malades Covid sont désormais aux soins intensifs. Et plus les hôpitaux se remplissent, plus le ton monte. Natalie Rickli, la ministre de la Santé à Zurich, n’entend pas obéir au doigt et à l’œil à Alain Berset. Ce dernier demandait mercredi aux cantons alémaniques de repousser toutes les opérations non urgentes pour accueillir des patients romands dans ses lits d’hôpitaux.

Réponse en substance de Rickli dans le «Tages-Anzeiger»: «Nous sommes solidaires en accueillant des patients extra-cantonaux mais pas question d’arrêter toutes les opérations non urgentesUn avis que le conseiller fédéral Guy Parmelin avait dû mal à avaler vendredi au micro sur la RTS: «Nous avons suffisamment de lits en Suisse. Il serait inacceptable qu’à un moment donné nous soyons pris à la gorgeEt davouer dans ce cas nourrir «les plus grandes craintes pour le futur dans ce pays».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

Articles en relation