Passer au contenu principal

Entrée en service inéditeIl commencera son école de recrues dans son lit

Cinq mille futurs soldats entament ce lundi leur formation militaire à distance en raison de la crise sanitaire. Un jeune Valaisan témoigne.

La formation militaire échappe actuellement à toute tradition.
La formation militaire échappe actuellement à toute tradition.
20min/Michael Scherrer

«En entendant le truc à la radio, j’ai pensé que c’était une blague des gars de Couleur 3. Mais quand je suis arrivé chez moi, il y avait la lettre de l’armée. C’est peu dire que j’ai été surpris!» Colin Besse, 20 ans, fait partie des 5000 futurs soldats qui entameront leur école de recrues à distance, ce lundi. Trois semaines d’instruction à domicile, crise sanitaire oblige, avant d’entrer en service «pour de vrai» le 8 février.

Cette opération est bien sûr totalement inédite pour l’armée suisse. Quarante pour cent des 12’000 recrues attendues cet hiver passeront par ce module virtuel. «Cela a été décidé pour offrir à tous les conditions médicales idéales en cas d’infection au coronavirus ou de mise en quarantaine», explique Delphine Allemand, porte-parole de l’armée. Les troupes appelées directement en caserne sont celles qui pourront être mobilisées en priorité, par la suite, pour soutenir le système de santé.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.