Hope, la plateforme qui sauve des vies

Impact Journalism DayCette interface numérique permet de gérer les stocks de sang au Sénégal.

Hope permet aux banques de sang et aux donneurs de communiquer.

Hope permet aux banques de sang et aux donneurs de communiquer. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Elle sauve des vies. Il s’agit de Hope, une interface qui a apporté une réponse viable aux pénuries de sang au Sénégal. Combien de femmes ont perdu la vie en la donnant à cause du déficit de ce produit qui ne se fabrique pas? Combien de personnes ont perdu la vie des suites d’une hémorragie? Ces décès sont désormais évitables.

«Hope est une plateforme digitale Web et mobile permettant aux banques de sang et autres structures de santé de gérer les stocks de sang, de communiquer de façon permanente et interactive avec les donneurs de sang mais aussi de sensibiliser les populations sur l’importance du don de sang», explique l’ingénieure Evelyne Inès Ntonga.

Souvent, les familles et les structures hospitalières sont dans une course contre la montre lorsqu’il faut transfuser un malade de groupe sanguin rare. «Lorsqu’une situation urgente se présente, la plateforme permet d’envoyer des SMS d’alerte à tous les donneurs compatibles de la même zone géographique», souligne l’ingénieure camerounaise, qui est cofondatrice de la start-up à l’origine de Hope, Diambars Mobiles, avec le Sénégalais Jean Luc Sémédo.

Hope a apporté une solution adaptée aux grandes structures sanitaires, telles que le Centre national de transfusion sanguine du Sénégal, qui a abrité la phase pilote du projet pendant sept mois en 2016. «Durant cette période, nous avons atteint près de 30 000 personnes à travers nos différentes plateformes. De plus, grâce à notre solution, le nombre de dons de sang effectués dans ledit centre a complètement triplé», se félicite Ntonga.

La start-up a remporté le Prix de l’entrepreneur social de l’année 2015 de Tigo, un opérateur téléphonique, et de Reach For Change, une ONG suédoise, et reçu le Prix de l’Observatoire de la E-Santé dans les pays du Sud, décerné par la Fondation Pierre Fabre.

Créé: 16.06.2018, 08h45

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

EVA

Samstag, 30. Dezember 2017
(Image: Claude Jaermann und Felix Schaad) Plus...