«Home Sweet Home» mate les Anglais par le trou de la serrure

Rencontres d'ArlesDes années 70 à nos jours, les photographes se faufilent dans les foyers du Royaume-Uni.

«Till Death Us Do Part» (2013-17), une série de John P. Evans.

«Till Death Us Do Part» (2013-17), une série de John P. Evans. Image: TEXTUEL/DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le cliché des alignées de maisons de briques cimentées par la révolution industrielle des années 60 perdure, Royaume-Uni immuable. «Home Sweet Home», exposition aux Rencontres d’Arles doublée d’un livre, va plus loin, derrière la porte de ces quartiers ouvriers. Dans les salons se matérialise la jonction entre vie privée et publique. Et toute la complexité des époques sculptées par les mouvements sociopolitiques, mais toujours noyautée par la notion de foyer si chère aux Britanniques.

Une trentaine de photographes matent des constantes solides, une excentricité flegmatique par exemple, étanche aux lois de bon et mauvais goût. Martin Parr, star des mateurs sociétaux, cueille évidemment ces «Signes des temps» avec une bienveillance crue qui tolère jusqu’au dernier nœud papillon de caniche. L’infraordinaire est aussi célébré par un Stephen McCoy qui se proclame «archéologue de la carpette» et fouille dans les sacs d’aspirateur. Les souvenirs à la pelle, Tom Hunter et Chris Leslie les ramassent dans les barres bétonnées de Glasgow aux corridors sinistres, ces «streets in the sky» qui devaient révolutionner l’urbanisme des années 80.

Même dans les remugles des squats, l’espace génère sa poésie générationnelle. Et jusqu’à l’ère contemporaine, conclue sur une série magistrale de John Paul Evans. «Till Death Us Do Part», ou l’histoire de vieux maris qui sirotent en gentleman leur thé au breakfast, caché derrière leur journal. Un couple de citoyens ordinaires.

Créé: 02.07.2019, 11h21

«Home Sweet Home»



Editions Textuel
Collectif
192 pages




Rencontres d'Arles

Jusqu'au 22 septembre
www.rencontres-arles.com

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...