Passer au contenu principal

FootballHold up bavoisan à Carouge

Les Stelliens regretteront longtemps leurs occasions ratées. Ils sortent vaincus pour le deuxième week-end de suite, 0-1 contre Bavois.

Dans le cadre du championnat de Promotion League, le FC Bavois, en déplacement à Genève, a piégé Carouge.
Dans le cadre du championnat de Promotion League, le FC Bavois, en déplacement à Genève, a piégé Carouge.
Jean-Luc Auboeuf

«La prochaine Mati’!» «Ça va venir Marco.» Les supporters d’Etoile Carouge auraient pu perdre espoir, mais non. Même si leurs protégés semblaient coincés dans un jour sans. On vous épargnera la liste des occasions manquées par Matias Vitkieviez, Marco Delley et leurs coéquipiers: pour faire court, le second nommé a raté un penalty et allumé la latte, tandis que son compère n’a trouvé que Robin Enrico sur un envoi à bout portant qui avait clairement le poids d’un but. Carouge a dominé, Carouge a fait plier Bavois, mais Carouge n’est pas parvenu à ses fins.

Un but en contre

C’est même bien pire que ça pour les pensionnaires de la Fontenette, dont la confiance a peut-être pris un coup le week-end dernier à Yverdon (défaite 6-0). Dans une seconde mi-temps sans vraie consistance bercée au rythme des attaque-défense continuels, les hommes de Claudio Morelli se sont fait prendre au piège bavoisan. En fait, le FCB n’avait qu’une seule issue dans ce match: tenir le 0-0 jusqu’au bout ou, si un contre le permettait, tenter de réaliser le hold up ainsi. Et c’est exactement ce qui s’est produit.

Tout juste entré en jeu, Dilan Qela trouvait Marko Misic au centre. Le repli genevois largement insuffisant, le milieu de couloir avait tout le temps de réfléchir à comment tromper Joao Castanheira. Son geste était parfait, 0-1 pour Bavois (65e) et tant de regrets pour Etoile Carouge. Matias VItkieviez a encore perdu son face-à-face avec Robin Enrico (héroïque samedi) à dix minutes du terme. Les Carougeois n’ont pas mérité de perdre cette rencontre, les Bavoisans n’ont pas fait grand-chose pour la remporter, mais c’est aussi la loi de cette impitoyable Promotion League. Plus d’une classe de différence sépare les deux équipes sur le papier, c’est une certitude. La réalité du classement veut cependant que, pour l’instant, Bavois devance Carouge.

Etoile Carouge - Bavois 0-1 (0-0)

Stade de la Fontenette, 450 spectateurs.

Arbitre: Sven Wolfensberger.

But: 65e Misic 0-1.

Carouge: Castanheira; Mvele, Sarr, Mfuyi, Kursner; Baddy Dega (72e Mettler), Gomis (80e Dia), Fernandez; Moreira (72e Monteiro), Vitkieviez, Delley. Entraîneur: Claudio Morelli.

Bavois: Enrico; Ivanov, Zali, Bühler, Titie; Iseni, Lo Vacco (84e Jaton); Alvarez, Begzadic (59e Qela), Misic (84e Bueche); Ciarrocchi (87e Djalo). Entraîneur: Bekim Uka.

Avertissements: Begzadic (43e, antijeu), Gomis (48e, antijeu), Iseni (57e, jeu dur), Moreira (66e, jeu dur), Zali (86e, antijeu), Bueche (89e, altercation), Vitkieviez (89e, altercation), Qela (94e, antijeu).