Passer au contenu principal

L’éditorialL’Aigle peut prendre son envol

Il s’en est fallu d’un rien en effet pour que tout s’écroule. Mais dans ce groupe genevois, il y a des hommes de caractère qui rêvent d’aller plus haut.

Il aurait été dommage de monter si haut pour retomber si bas, sans cette glorieuse incertitude du sport qui veut que le hockey devienne un peu fou, surtout pour ceux qui s’emmêlent les pinceaux au mauvais moment. Les Genevois des Vernets, qui ont effectué toute la saison dans le peloton de tête, ont failli tout perdre samedi dans le sprint final, en tombant au poteau, dans l’avant-dernière ascension d’une course vraiment passionnante. Mais en ce lundi de Pâques, les Aigles de Genève-Servette, qui avaient du coup leurs ambitions en berne et leur avenir en garde à vue, ont réussi finalement à relever les yeux et sauver la face, laissant leurs regrets prendre la fuite.

Ils s’étaient effondrés lamentablement deux jours plus tôt contre le HC Bienne, alors qu’ils avaient tout dans leur jeu pour plier la rencontre, se faisant très peur en encaissant cinq buts en moins de deux minutes. Du jamais-vu. Le coach Patrick Emond a parlé de faute professionnelle en fustigeant ses leaders, visiblement émoussés.

Dans ce championnat sens dessus dessous où les matches s’enchaînent tous les deux jours, où tout le monde peut battre tout le monde, sans repère, sans public et sans émotion, il s’en est fallu d’un rien en effet pour que tout s’écroule. Mais dans ce groupe genevois, il n’y a pas seulement du talent et un grand gardien, il y a aussi des hommes de caractère, lesquels, au pied du mur, proches de trois matches de tous les dangers contre Rapperswil, ont su provoquer la chance avec ce petit coup de main du leader, qui a joué le jeu en champion face à des Biennois qui avaient leur destin entre leurs mains.

Après avoir évité le pire, Linus Omark et cette belle équipe de Genève-Servette construite pour les play-off vont désormais s’attaquer à Fribourg, en rêvant d’aller plus haut.

2 commentaires
    Brede

    Nul part il est fait mention du score, curieux , non ?