Des youtubeurs accusent la plateforme de censure

InternetCertaines vidéos qui ne correspondent pas aux règles de YouTube ne sont pas monétisées. Leurs auteurs crient à la censure.

Plus de trois millions d'Européens touchaient des revenus sur leurs vidéos fin 2015, selon la plateforme.

Plus de trois millions d'Européens touchaient des revenus sur leurs vidéos fin 2015, selon la plateforme.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des dizaines de youtubeurs ont critiqué la plateforme de Google, qui les prive des revenus de publicité sur certaines vidéos au langage grossier ou au contenu à caractère sexuel ou sujet à polémique, certains accusant le géant américain de censure.

«Certaines de mes vidéos ne seront plus monétisées sur Youtube, car j'y parle de façon grossière», s'est plaint le youtubeur américain Philip DeFranco dans une vidéo vue plus de 3 millions de fois depuis mardi, dénonçant «une forme de censure».

Youtube permet aux vidéastes de gagner de l'argent en leur reversant une partie des revenus de la publicité. Mais la plateforme précise dans ses conditions d'utilisation que ces contenus doivent être «destinés à tous les publics» et acceptables par tous les annonceurs.

Sont notamment exclus les contenus «comportant un langage inapproprié», «à caractère sexuel», ou encore «traitant de sujets et d'événements controversés ou sensibles, tels qu'une guerre, un conflit politique, une catastrophe naturelle ou une tragédie». Moins de 1% des contenus produits par ces vidéastes seraient concernés, selon Youtube.

La plateforme n'a pas modifié ces conditions, mais a récemment clarifié le système qui prévient les vidéastes si une de leurs vidéos n'est plus monétisée, a précisé vendredi un porte-parole de Youtube à l'AFP. La procédure qui leur permet de faire appel a également été simplifiée.

«Espace contrôlé»

Le youtubeur français Doc Seven (1,1 million d'abonnés) s'est étonné jeudi sur Twitter de voir une de ses vidéos privée de monétisation parce qu'elle parlait de la guerre du Golfe. Après appel auprès de Youtube, la vidéo a retrouvé son statut normal.

«Youtube est apparemment devenu un espace contrôlé où tous les propos politiques, ou sujets controversés qui pourraient énerver des gens, sont dénoncés», a regretté le duo américain ETC dans une vidéo postée sur Youtube, avant de voir toutes ses vidéos re-monétisées.

«Youtube se rapproche de plus en plus du modèle de la télévision. Ce genre de censure va faire du mal à certains», a conclu le jeune youtubeur français Farod dans une vidéo publiée jeudi. (afp/nxp)

Créé: 02.09.2016, 20h17

Articles en relation

PewDiePie bloqué momentanément par Twitter

Blague Felix Kjellberg avait annoncé avoir rejoint les rangs de Daech. Sa blague est mal passée. Son compte a été bloqué temporairement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...