Passer au contenu principal

DécouverteVisitez le cœur de Google

Le moteur de recherche a levé le voile mercredi sur ses centres de données répartis sur la planète. L’occasion de découvrir à quoi ressemble Internet «matériellement».

Voilà plus de 10 ans que Google travaille à construire et peaufiner son réseau de serveurs. Sans révéler d’informations sensibles, ces clichés permettent de saisir visuellement la démesure dans laquelle navigue le géant de l'Internet.

«Nous avons eu des dizaines, si ce n’est des centaines de demandes pour des visites de nos centres de données», a expliqué Joe Kava, un responsable des serveurs chez Google. «Nous ne pouvons pas faire ça», a-t-il ajouté, invoquant «la sécurité et la protection des données de nos utilisateurs». D'où l'idée de publier des photos.

Google dispose de neuf centres de données ultrasécurisés opérationnels dans le monde, et quatre autres sont en construction.

Gigantesque infrastructure

Cette infrastructure est nécessaire pour faire tourner le moteur de recherche, qui indexe chaque jour 20 milliards de pages et répond à 3,3 milliards de requêtes (40'000) par seconde. S'ajoute à cela la messagerie Gmail: ses 425 millions d'utilisateurs disposent chacun de 10 Go de stockage. Sans oublier les membres de Google +, 250 millions, et les utilisateurs d'Android, 500 millions, dont les profils prennent aussi de la place. Et puis bien sûr les informations collectées sur les internautes, véritable magot de Google.

YouTube, avec ses 800 millions d'utilisateurs et leurs 4 milliards d'heures de vidéos regardées chaque mois est aussi gourmand en ressources.

SK/afp

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.