Twitter contre les trolls en supprimant ses «oeufs»

Réseaux sociauxLes célèbres «oeufs» des profils de certains utilisateurs du réseau social ont laissé place lundi à des silhouettes plus humaines.

(Image d'illustration)

(Image d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Utilisés par les trolls pour lancer des attaques anonymes sur Twitter, les célèbres «oeufs» des profils de certains utilisateurs du réseau social ont laissé place lundi à des silhouettes plus humaines.

Depuis sept ans, quiconque créait un compte Twitter était dans un premier temps représenté par une icône en forme d'oeuf, avant d'être invité à personnaliser son profil avec une véritable photo. «C'était une manière ludique de voir comment les oeufs allaient éclore en oiseaux qui allaient envoyer tous les tweets (gazouillis en anglais, NDLR) que vous voyez sur Twitter!», rappelle le réseau social basé à San Francisco. Certains utilisateurs gardaient l'oeuf comme photo de profil pour le plaisir, mais des «trolls» voulant rester anonymes les utilisaient aussi pour publier des commentaires violents.

Des comptes destinés à harceler

«Nous avons remarqué que certains comptes étaient créés seulement pour harceler les autres, et souvent ils ne prenaient pas le temps de personnaliser leurs comptes», a expliqué Twitter. De ce fait, «on a associé l'oeuf à un comportement négatif», au risque de confondre les nouveaux utilisateurs de Twitter avec des trolls, ajoute le réseau social. «La nouvelle image par défaut ressemble davantage à une personne fictive, et nous espérons que cela encouragera les gens à télécharger des images qui les représentent», explique Twitter.

Certains utilisateurs se sont moqués de cette décision de Twitter, estimant que supprimer l'oeuf au nom de la lutte contre les trolls était superficielle et probablement inefficace. Twitter avait annoncé en février un renforcement de sa lutte contre les «comptes violents» et hostiles, souvent anonymes. Créés par des trolls, ils ont entravé la croissance du réseau social. (afp/nxp)

Créé: 03.04.2017, 21h34

Articles en relation

Le compte Twitter du chef du FBI découvert?

Internet Il a suffi quatre heures de recherches à un journaliste américain pour remonter la piste de James Comey, le patron du FBI, sur Twitter. Plus...

Twitter permet de dire encore plus

Réseaux sociaux Les noms des utilisateurs ne seront plus décomptés dans les réponses faites à un tweet. De quoi gagner quelques caractères. Plus...

Dix ans de prison pour des critiques sur Twitter

Emirats Arabes Unis Un universitaire et militant des droits de l'Homme émirati a été condamné pour avoir publié des tweets critiquant les autorités du pays. Plus...

Twitter pourrait introduire des services payants

Réseaux sociaux Le site de microblogging pourrait développer des services premium destinés aux professionnels. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.