Les jeunes Suisses désertent Facebook

InternetTrop de publicité, trop de parents fouineurs, trop d’intrusions dans la vie privée. Les ados sont toujours plus nombreux à se détourner du réseau social.

La présence toujours plus nombreuse d’adultes sur le réseau social le rend immanquablement le site ringard aux yeux des ados.

La présence toujours plus nombreuse d’adultes sur le réseau social le rend immanquablement le site ringard aux yeux des ados. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En Suisse, 10'000 jeunes de moins de 15 ans ont fermé leur compte Facebook ces trois derniers mois. Cette hémorragie vient confirmer une tendance observée depuis le début de l’année par l’agence alémanique Bernet PR. Après une régression de 9% entre janvier et mars, le nombre d’ados suisses inscrits sur le réseau social a encore baissé de 10% au deuxième trimestre, passant de 106'380 à 95'800.

Sur la même période, le site communautaire, qui compte 2,84 millions de comptes actifs dans notre pays, a connu une modeste progression de 0,8%, notamment grâce à l’arrivée d’utilisateurs âgés de 30 ans et plus. Ces chiffres viennent confirmer le tassement de l’audience de Facebook à 901 millions d’utilisateurs.

Facebook est trop généraliste

Comment expliquer ce désamour des plus jeunes pour le réseau de Mark Zuckerberg? Et surtout, où sont-ils allés? Difficile à dire pour l’instant, car aucune étude ne s’est penchée sur ce phénomène encore récent. «Nous n’avons pas constaté de report massif vers Twitter», note Yannick Rochat, observateur attentif des sites communautaires. Doctorant à l’UNIL, il est le cofondateur du Pegasus Data Project, une plate-forme d’étude des réseaux sociaux.

Il est possible que les moins de 15 ans migrent vers des services moins généralistes et moins criblés de publicité que Facebook. Des sites ou des outils de communication plus en phase avec leurs intérêts, comme le jeu en ligne ou le chat. «On sous-estime souvent l’aspect communautaire du jeu en ligne. Les plates-formes actuelles offrent des outils proches des réseaux sociaux», explique Yannick Rochat. Idem pour YouTube. Avec un profil personnalisable, des amis, une messagerie, le site propose bien davantage que le partage de vidéos.

Des réseaux moins intrusifs

Ce retour à l’essentiel pourrait profiter aux réseaux sociaux «light», moins intrusifs et plus faciles à gérer comme Pinterest ou tumblr. Tous deux ont le vent en poupe. Mais de simples applications pour smartphones peuvent aussi tirer leur épingle du jeu. A l’image de WhatsApp, qui permet d’envoyer gratuitement des messages à ses contacts.

Facebook parviendra-t-il à inverser la tendance? Le réseau serait sur le point de s’ouvrir aux moins de 13 ans afin de doper son nombre d’utilisateurs actifs. En attendant, la présence toujours plus nombreuse d’adultes sur le réseau social rend immanquablement le site ringard aux yeux des ados. (nxp)

Créé: 06.07.2012, 14h43

Dossiers

Le bouton «Want»

Facebook planche sur un cousin du bouton «J’aime»: le bouton «Je veux». C’est ce qu’a découvert Tom Waddington, un développeur web, en fouillant dans les lignes de code du réseau social. Le bouton «Want» ne sera compatible qu’avec les objets, et devrait fournir un outil commercial de premier plan pour les publicitaires et les vendeurs. L’achat d’un objet pourra lui aussi être répercuté sur le réseau social. Gageons que la publication sera automatique, à moins que l’utilisateur ne spécifie le contraire dans ses paramètres de confidentialité.

Articles en relation

Facebook lorgne les enfants

Vie privée Le réseau social planche sur un concept de «comptes junior», afin d’attirer les plus jeunes internautes. L’âge minimal actuel est de 13 ans. Plus...

Facebook a changé votre mail sans prévenir

Surprise Le réseau impose désormais ses adresses électroniques @facebook.com à tous ses utilisateurs comme unique adresse de contact. Voici comment reprendre la main. Plus...

Facebook légalise le mariage gay

Réseaux sociaux Les couples de même sexe disposent désormais d’icônes spéciales pour illustrer leur mariage. L’homosexualité se fait une place grandissante dans les nouveaux médias. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dénoncetonporc
Plus...