Instagram pourra vendre les photos des utilisateurs

TolléL’application de partage de photos va changer ses conditions d'utilisation pour partager les données de ses utilisateurs avec celles obtenues par Facebook. Les internautes redoutent de perdre le contrôle de leurs clichés.

Pour Instagram, ce partage de données avec Facebook permettra notamment de détecter plus vite les problèmes de sécurité.

Pour Instagram, ce partage de données avec Facebook permettra notamment de détecter plus vite les problèmes de sécurité. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’application de partage de photos Instagram a annoncé lundi une modification de ses règles, qui va lui permettre de partager les données qu’elle recueille sur ses utilisateurs avec celles de Facebook. Les changements seront effectifs à partir du 16 janvier, précise Instagram dans un message publié lundi sur son blog officiel.

Sur les réseaux sociaux et les sites spécialisés c'est le tollé. On craint une monétisation des photos publiées sur le site.

«Rien ne change sur la propriété de vos photos ou qui peut les voir», tente de rassurer la société, qui assure que les nouvelles règles aident Instagram à fonctionner plus facilement sur Facebook en permettant de partager des informations entre les deux groupes.

Sans convaincre. «Instagram n'est pas propriétaire des contenus publiés, mais s'octroie le droit global et transférable de les utiliser», note avec amertume le Huffington Post.

Lutter contre le spam

Instagram affirme que le partage d'informations avec Facebook va notamment permettre de lutter plus efficacement contre les pourriels ou de détecter plus vite les problèmes de sécurité.

Mais cette mise en commun des données des membres des deux sociétés pourrait aussi permettre de cerner davantage les intérêts des utilisateurs (à travers leur localisation, ce qu’ils disent aimer, etc.) et ainsi de mieux cibler les publicités qui leur sont adressées.

Inquiétudes

Des associations de consommateurs s’étaient inquiétées ces dernières semaines de risques potentiels pour les données privées avec les nouvelles règles d’utilisation de sa maison-mère Facebook, notamment parce que le réseau social y introduisait la possibilité de partager ses données avec des sociétés "affiliées", comme Instagram.

Facebook a confirmé la mise en oeuvre de ces nouvelles règles la semaine dernière. La participation à un vote parmi ses utilisateurs a été trop faible pour qu’il y renonce. (afp/nxp)

Créé: 18.12.2012, 15h13

Dossiers

Articles en relation

La chute de Facebook plombe le rachat d'Instagram

Réseaux sociaux L'application photo pour mobiles a pris des risques et en paie les conséquences. Son acquisition par Mark Zuckerberg était estimée à un milliard de dollars. Elle perd aujourd'hui un quart de sa valeur. Plus...

Twitter lance son appli pour remplacer Instagram

Photos La tension est encore montée d'un cran entre Twitter et Instagram, le premier lançant lundi sa propre fonctionnalité de photos pour remplacer celles du second qui n'apparaissent plus sur le site de micro-blogs. Plus...

Voir la vie en Instagram

Lunettes Un designer allemand a imaginé Instaglasses, des lunettes intelligentes inspirées de la célèbre appli photo. Le concept ravit les fans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Etude: les Suisses champions du monde pour restituer un portefeuille perdu
Plus...