Et si le CERN provoquait la fin du monde?

21 décembreBientôt la fin du monde. Mythe ou réalité? Découvrez en vidéo les scénarios catastrophe et les solutions les plus insolites des internautes pour survivre à cette date tragique.

Dernier bulletin météorologique avant la fin du monde. Imaginé par Tuxboard.com, celui-ci prévoit une pluie de météorites pour vendredi, une température de 999°C et des vents allant à 3000 km/h. Bien sûr, aucune prévision pour les 22 et 23 décembre.

Dernier bulletin météorologique avant la fin du monde. Imaginé par Tuxboard.com, celui-ci prévoit une pluie de météorites pour vendredi, une température de 999°C et des vents allant à 3000 km/h. Bien sûr, aucune prévision pour les 22 et 23 décembre. Image: Tuxboard.com

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Certains la redoutent, d’autres s’en amusent. Véritable prophétie ou gadget médiatique, la fin du monde a suscité un véritable engouement après la sortie du film 2012 il y a deux ans, lequel reprenait des prédictions mayas pour tisser son scénario catastrophe de fin des temps. Astéroïde, tremblement de terre géant, guerre nucléaire ou bactériologique, invasion extra-terrestre, épidémie: les scénarios les plus (im)probables ont été imaginés et relayés dans les médias.

Même si des institutions comme le CERN ou la NASA ont édité des vidéos pour rappeler que la fin du monde n’aura pas lieu, certains anxieux ont quand même pensé à des solutions pour survivre à cette date tragique: bunkers, boule de survie géante en acier, lesquels ont donné lieu à la parution de vidéos plus insolites les unes que les autres.

La fin du monde, mythe ou réalité? Découvrez la réponse en images.

L’accélérateur de particules pourrait ronger le cerveau humain

Et si le CERN, qui veut percer les mystères de l’origine du monde, provoquait sa fin à cause de son accélérateur de particules? La machine pourrait échapper au contrôle des scientifiques et créer un trou noir qui avalerait l’univers. Autre possibilité: l’accélérateur pourrait émettre des radiations qui attaqueraient le cerveau humain, nous transformant tous en zombies.

Absurde? Peut-être. En tous cas c’est le scénario imaginé par des étudiants britanniques du CERN qui ont réalisé un film dans les sous-sols du prestigieux centre de recherche. Tourné en cachette en 2010 et publié sur Youtube le 8 décembre dernier, le film intitulé «Decay» (décomposition en français) dure 1h15 et a été visionné près de 200 000 fois.

Boule de survie «made in China»

La fin du monde, phénomène médiatique? Personne n’y croit? Pas si sûr. Pour ce chinois, inventeur d’une «boule de survie» censée résister aux différents cataclysmes menaçant l’humanité, la fin du monde est bel et bien réelle. Après la sortie du film 2012 , rapportent Le Nouvel Observateur et AFP, cet inventeur a lancé la production de ces modules d’acier, vendus au prix de 40'000 euros. «Si les gens utilisent mon invention, elle peut les sauver et je pourrai dire que j’ai contribué à sauver une partie de l’humanité», déclare-t-il. A ce prix, pas étonnant qu’aucune de ses créations n’ait trouvé preneur!


Un Chinois construit une boule de survie à la... par LeNouvelObservateur

Bunkers spatieux

Après l’ouragan Sandy, certains américains sont persuadés que la fin du monde est imminente. Pour se protéger, rapporte la chaîne National Geographic, les concernés ont déployé toutes les stratégies: bunkers, réserves alimentaires, etc. Voilà de quoi affronter la fin des temps à l'écart du monde!

L’arche de Noé de Bugarach

Selon des illuminés, la commune de Bugarach située dans l'Aude (France) devrait être le seul endroit à être épargné par le cataclysme de ce vendredi 21 décembre. Seulement, il n'y a plus de place pour ceux qui pensaient pouvoir y trouver refuge, nous apprend LCI. Ajouté au fait que les hôtels sont complets dans la région, le maire a en effet fait entrer en vigueur un arrêté municipal qui interdira ce jour-là l’accès au pic rocheux censé abriter un hangar à OVNI. La rumeur prétend que celui-ci devrai permettre à des extra-terrestres d'emmener les rescapés de la fin du monde à bord de leur soucoupe volante, arche de Noé des années 2000.

Le jour d’après

Dans une vidéo publiée le 11 décembre, la NASA veut rassurer les plus anxieux et leur éviter de céder à la panique. Non, la fin du monde n’aura pas lieu. Pour convaincre son public, l’agence spatiale américaine a même imaginé que cette vidéo serait diffusée le lendemain de la prétendue apocalypse, d’où son titre: «The world didn’t end yesterday» (La fin du monde n’a pas eu lieu hier).

La fin d’un cycle

Dans un mini-documentaire de plus de 14 minutes, le CNRS aussi a décidé de tordre le cou aux rumeurs de fin du monde. «En décrivant finement le fonctionnement complexe du calendrier maya», nous dit le CNRS, le film permet de comprendre que la date de la fin du monde est la date de fin d’un grand cycle et non la fin du monde.


Les Mayas, le calendrier et le 21-12-2012 par CNRS

La chanson de la fin

Si l’humanité réchappe de la terrible catastrophe annoncée, l’ambiance sera à la fête. L’occasion de chanter l’hymne de la fin du monde réalisé à Bugarach.

Créé: 18.12.2012, 15h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...