Bruce Willis rengaine contre Apple

TéléchargementL’acteur américain ne portera finalement pas plainte contre iTunes. Sa femme, Emma Heming, a démenti les informations du Sun.

Bruce Willis s’engage pour les droits des internautes qui téléchargent (légalement) de la musique.

Bruce Willis s’engage pour les droits des internautes qui téléchargent (légalement) de la musique. Image: archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fausse alerte! Après avoir sauvé le monde à plusieurs reprises dans ses films, Bruce Willis ne sauvera pas les internautes pour de vrai. L’acteur de 57 ans ne portera pas plainte contre iTunes, la boutique en ligne d’Apple. Emma Heming, l'épouse de l'acteur a démenti l'information sur son compte Twitter.

Selon le Sun, Bruce Willis avait chargé ses avocats de monter un dossier contre Apple. La raison? Il voulait pouvoir léguer à ses filles la musique qu’il a acheté sur internet. Ce que la firme à la pomme interdit. Un client n'est pas propriétaires des fichiers qu’il a téléchargé, il est locataire à vie et ne peut ni les revendre ni les donner.

Pas un cas isolé

Dans ses conditions génrales d'utilisations, le géant de Cupertino précise que «les Produits iTunes ne sont concédés que sous forme de licence». Le compte d’un utilisateur peut être suspendu s’il est soupçonné de partager ses achats avec d’autres. En cas de décès d’un client, Amazon n’a rien prévu pour transférer les livres téléchargés à d’éventuels héritiers.

La justice ne se penchera pas dans l'immédiat sur ces pratiques rarement connues des internautes. Dommage.

Créé: 03.09.2012, 16h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.