Passer au contenu principal

CoronavirusSites web suisses face à un afflux de demandes

Les commandes sont en hausse suite à la fermeture des magasins. Certaines plateformes recrutent, d'autres misent sur leur logistique.

keystone

Les plateformes en ligne suisses s'adaptent pour faire face à une hausse des commandes en raison du confinement de la population en période de coronavirus. Certaines recrutent, d'autres misent sur la flexibilité de leur logistique.

Brack.ch, qui appartient au groupe Competec, «recrute actuellement une trentaine d'employés temporaires dans la logistique», a indiqué son porte-parole Daniel Rei à AWP. Le site connaît un «volume élevé des commandes, qui est sensiblement plus élevé que pour la période de Noël». Les articles les plus demandés sont les produits désinfectants, le papier toilette, les couches, les jouets et les accessoires de bureau.

Des retards de livraison d'un à trois jours sont toutefois possibles. La société a par ailleurs fermé ses guichets de retrait, les services techniques et ses salles d'exposition de Renens, Mägenwil et Willisau. Les livraisons et les retours par la Poste sont toujours possibles, est-il écrit sur son site.

Logistique flexible

Les boutiques en ligne interdiscount.ch et microspot.ch, dans le giron de Coop, n'envisagent pas d'embaucher, a fait savoir une porte-parole à AWP. «Notre logistique est flexible et nous donne la possibilité de nous adapter à des quantités en forte hausse. Nous avons actuellement beaucoup plus d'employés en service».

Les deux plateformes «tournent à plein régime» et sont en mesure de livrer les commandes «grâce à un stock et des assortiments très étendus». Les produits d'hygiène, les soins pour bébé et les jouets sont particulièrement populaires.

Digitec recrute

Mercredi, le groupe de vente en ligne Digitec Galaxus, propriété de Migros, a annoncé vouloir recruter, dans les plus brefs délais, jusqu'à 200 employés supplémentaires pour son entrepôt central de Wohlen, en Argovie.

Le géant américain Amazon a lui annoncé mardi augmenter les salaires des employés des entrepôts dans le monde et recruter 100'000 personnes aux Etats-Unis pour faire face à l'afflux de commandes en raison de la crise du coronavirus.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.