La NSA espionnait aussi«World of Warcraft»

SurveillanceLes Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont aussi infiltré les plates-formes de jeux en ligne comme «World of Warcraft» pour y traquer des terroristes préparant leurs attentats.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les révélations concernant la NSA ne cessent de tomber. On sait désormais que l'Agence américaine de sécurité a également infiltré des jeux en ligne et des mondes virtuels.

Ces pays l'ont fait par crainte de voir des extrémistes les utiliser pour planifier des attentats, a affirmé lundi le quotidien New York Times.

Des espions créent des personnages dans ces jeux très populaires. Ils peuvent ainsi recruter des informateurs, selon le journal qui s'appuie sur des documents transmis par Edward Snowden, l'ancien consultant de l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA), réfugié à Moscou.

«Les documents montrent que des agents du renseignement, craignant que des réseaux terroristes ou criminels n'utilisent ces jeux pour communiquer secrètement, transférer de l'argent ou planifier des attentats, ont pris position dans ces mondes peuplés d'avatars numériques qui incluent des elfes, des gnomes ou des top-modèles», note le New York Times.

«Les jeux et les mondes virtuels ouvrent de nombreuses possibilités», explique la NSA dans ces documents datés d'il y a cinq ans.

Collecter des données

«Nous savons que les terroristes utilisent les nombreuses possibilités d'Internet, comme les courriels, les chats, les proxies ou les forums, pour des opérations futures. Il est très probable qu'ils utilisent les moyens de communication offerts par les jeux et ces environnements virtuels», poursuit le rapport cité par le quotidien américain, par le quotidien britannique The Guardian et le site américain d'informations en ligne ProPublica.

«Les espions ont créé des personnages pour fouiner et essayer de recruter des informateurs, tout en collectant des données et le contenu de communications entre joueurs», ajoute le rapport.

Des subterfuges

«Les militants se servent souvent de subterfuges dignes de jeux vidéos -fausses identités, voix, messageries instantanées- pour conclure des transactions financières, et les espions américains et britanniques craignent qu'ils n'opèrent dans ces jeux», reprend le quotidien.

Il cite notamment «America's Army», un jeu de tirs conçu par l'armée américaine et téléchargeable gratuitement sur son site Internet. «Ce jeu est si bon pour identifier des futures recrues qu'il est utilisé comme exercice d'entraînement», avance le rapport. Le Hezbollah aurait créé le même type de jeu pour recruter et entraîner de futurs candidats aux attentats-suicides.

Champ d'action

«Non contents d'espionner les courriers électroniques, de mettre sur écoute les téléphones, d'affaiblir les standards d'encryptage, d'utiliser des techniques élaborées pour installer des logiciels espions sur les ordinateurs, ils ont besoin d'étendre leur champ d'action à «Middle Earth» et à la Xbox Live», a déclaré sur son blog, Graham Cluley, un spécialiste de la sécurité informatique.

Microsoft et Blizzard Entertainment (concepteur de World of Warcraft) ont expliqué dans deux communiqués séparés ignorer que leurs mondes virtuels faisaient l'objet de surveillance.

Ces nouvelles révélations interviennent le jour où huit géants d'Internet (Microsoft, Google, Apple, Facebook, LinkedIn, Yahoo!, AOL et Twitter) ont demandé au président américain Barack Obama d'encadrer les pratiques de surveillance, les révélations d'Edward Snowden ayant sérieusement entamé leur capital-confiance auprès des utilisateurs. (ats/nxp)

Créé: 10.12.2013, 07h15

Articles en relation

Snowden fait le beurre des hébergeurs suisses

Espionnage Les entreprises suisses de stockage de données voient les clients affluer depuis les révélations sur l’espionnage de la NSA. Certaines firmes ont vu leurs affaires tripler. Plus...

La NSA peut tracer votre téléphone portable

Surveillance De nouvelles révélations montrent que la NSA récupère comme elle le veut les données de localisation de millions de téléphones portables afin de pister leurs propriétaires. Plus...

Le Brésil se protège de l'espionnage avec son propre satellite

Scandale de la NSA Telebras, la compagnie de téléphone brésilienne publique, a signé un contrat avec le groupe d’aéronautique Embraer pour la fabrication d'un satellite de télécommunications afin de garantir la «souveraineté» du pays. Plus...

La NSA traque les habitudes porno des islamistes

Document Surveiller les accès à des sites pornographiques pour mettre à mal leur crédibilité, la réputation et l'autorité de islamistes radicaux. Tel était le plan de la NSA révélé par Edward Snowden. Plus...

Google a songé à quitter les Etats-Unis pour fuir la NSA

Surveillance Le géant du Net a envisagé la possibilité de quitter les Etats-Unis dans le but de se soustraire à l’obligation de collaborer avec le Renseignement américain. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Les plus partagés High-tech

1. L'évasion de Carlos Ghosn amuse les réseaux sociaux
2. Apple écope d'une très lourde amende
3. Le blues des éboueurs du web
4. Tinder et Grindr secouées par un scandale sur les données
5. Les BlackBerry pourraient disparaître

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...