Nouvelles mesures pour plus de «transparence»

FacebookFacebook a annoncé jeudi de nouvelles mesures permettant d'avoir plus de transparence sur les contenus sponsorisés.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Facebook, bien décidé à redorer son image après une série de violentes controverses, a annoncé jeudi de nouvelles mesures destinées à mieux informer ses utilisateurs sur l'origine de certains contenus, notamment publicitaires.

Après des mois de critiques autour des manipulations politiques et électorales de la plateforme puis de la protection des données personnelles avec le scandale Cambridge Analytica, le groupe américain multiplie annonces et prises de parole pour montrer son engagement, une opération séduction qui s'intensifie à mesure qu'approchent de nouvelles échéances électorales, notamment au Brésil mais surtout à l'automne aux Etats-Unis.

«Nous avons appris, au travers de sujets difficiles --de l'ingérence dans les élections à la protection des données en passant par les fake news -- que nous avons investi de façon insuffisante dans le contrôle actif de l'écosystème que nous avons construit», a dit la numéro deux du groupe Sheryl Sandberg, lors d'un point presse au siège du groupe dans la Silicon Valley.

Contenus «sponsorisés»

«L'une des choses les plus importantes que nous puissions faire (...), c'est de vraiment améliorer la transparence», a-t-elle poursuivi, reprenant des propos déjà tenus par elle-même et par le patron-fondateur Mark Zuckerberg.

Facebook tire la quasi-totalité de ses revenus de la vente d'espaces publicitaires, ces contenus «sponsorisés» qui fleurissent sur les fils d'actualités des utilisateurs, ciblés finement grâce aux données personnelles, fournies par les usagers et exploitées par Facebook.

Parmi les nouvelles mesures, les usagers de Facebook, Messenger et Instagram peuvent désormais voir quelles sont toutes les pubs financées par un même annonceur même s'ils ne les reçoivent par sur leurs fils d'actualités. Ils peuvent aussi avoir accès aux noms des personnes ayant créé des Pages --ces comptes d'entreprises, organisations, marques ou encore de personnalités ou de causes auxquelles on peut s'abonner-- et à quelle date elles ont été créées.

Concernant les publicités politiques, les mesures déjà en place aux Etats-Unis (mention explicite du caractère politique, détails sur qui les a financées..) sont en train d'être déployées au Brésil, où se déroule cet automne l'élection présidentielle, a aussi annoncé Facebook.

Twitter a également annoncé jeudi des mesures similaires permettant à ses usagers du monde entier de prendre connaissance de toutes les publicités diffusées sur le réseau tandis que toute publicité électorale nationale aux Etats-Unis sera explicitement signalée comme telle. (afp/nxp)

Créé: 29.06.2018, 03h04

Dossiers

Articles en relation

Facebook, Google «manipulent» les usagers

Internet Malgré la nouvelle législation européenne, Facebook et Google proposent des paramétrages par défaut «intrusifs». Plus...

Facebook pour les «vieux», les ados sur Snapchat

Internet Le réseau social de Mark Zuckerberg est en perte de vitesse chez les jeunes internautes. Plus...

Vidéo: Facebook mise sur l'interactivité

Réseaux sociaux Jeux interactifs, quiz ou encore sondages: Facebook va proposer de nouveaux formats pour sa plateforme vidéo. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La révolte des gilets jaunes
Plus...