«Millions» de mots de passe Instagram stockés

FacebookFacebook a stocké «des millions» de mots de passe Instagram non cryptés et non pas des dizaines de milliers seulement.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des «millions» d'usagers Instagram -et non des dizaines de milliers seulement- ont eu leur mot de passe stockés sur des serveurs internes sous forme non cryptée, a indiqué Facebook jeudi, revoyant à la hausse son estimation initiale.

La maison mère d'Instagram avait révélé le 21 mars que les mots de passe de centaines de millions d'utilisateurs avaient été stockés sur des serveurs internes sous forme non cryptée tout en affirmant qu'il n'y avait eu aucune faille de sécurité.

Il précisait alors que le souci était réglé et avait concerné «des centaines de millions d'usagers de Facebook Lite», une version du site allégée pour les connexions internet de basse qualité, «des dizaines de millions d'autres usagers de Facebook et des dizaines de milliers d'utilisateurs d'Instagram».

Aucun usage malveillant

Le réseau social a revu son estimation jeudi: «Nous avons découvert de nouveaux mots de passe Instagram stockés en clair. Nous estimons aujourd'hui que le problème a touché des millions d'usagers Instagram», a indiqué Facebook dans une mise à jour de son billet de blog publié le 21 mars.

Le groupe, qui revendique 2,3 milliards d'usagers actifs dans le monde, y confirme qu'aucun usage malveillant de ces mots de passe n'a été repéré. Le groupe est depuis plus de deux ans aux prises avec les controverses à répétition, de la manipulation du réseau à des fins politiques par des pays étrangers à la gestion des données de ses utilisateurs, qui constituent le fondement de son modèle économique. Elus ou régulateurs tirent à boulets rouges sur le groupe, qui fait l'objet de poursuites et d'enquêtes tous azimuts dans plusieurs pays. (afp/nxp)

Créé: 19.04.2019, 00h35

Dossiers

Articles en relation

L'UE adopte la réforme européenne du droit d'auteur

Bruxelles Les géants américains, tels Google et Facebook, qui profitent des retombées publicitaires générées par les œuvres qu'ils hébergent, devront rétribuer les artistes et les journalistes. Plus...

Facebook: nouvelle salve de mesures anti-infox

Réseaux sociaux Facebook va repérer les publications de sites populaires sur le réseau mais qui n'ont que peu d'écho sur Internet. Plus...

Deuil: Facebook promet d'user de tact

Réseaux sociaux Facebook s'abstiendra d'envoyer aux «amis» d'un utilisateur décédé des rappels d'anniversaire ou des invitations à des événements. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jocelyne Haller refuse son élection
Plus...