Il va lancer un smartphone qui peut être modifié

TechnologiesUn grand nom de la Silicon Valley veut lancer un appareil qui dure et dont l'utilisateur peut choisir les fonctions. Afin de lui simplifier la vie.

Andy Rubin est à l'origine du système d'exploitation Android.

Andy Rubin est à l'origine du système d'exploitation Android. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Andy Rubin, un grand nom de la Silicon Valley à l'origine du système d'exploitation Android qui équipe la majorité des smartphones dans le monde, va lancer son propre téléphone. Il a l'ambition de s'astreindre de l'obsolescence programmée. Le téléphone sera commercialisé dans un premier temps aux Etats-Unis.

Andy Rubin a indiqué dans un blog mardi que son appareil, appelé «Essential», visera également à simplifier les opérations courantes et pourra être complété par des accessoires, comme une caméra à 360°.

«Pour tout le bien qu'Android a fait pour mettre la technologie au niveau de chacun, cela a aussi contribué à créer ce monde étrange où les gens sont contraints de se battre avec la technologie qui était censée leur simplifier la vie», a affirmé M. Rubin.

Andy Rubin a indiqué qu'il avait décidé de créer Essential afin d'utiliser «les technologies du XXIe siècle pour fabriquer des produits adaptés à la manière dont les gens veulent vivre au XXIe siècle». L'utilisateur pourra ainsi choisir les fonctions qu'il désire et faire évoluer l'appareil de manière à ce qu'il «ne soit pas dépassé chaque année».

Forte concurrence

Google avait abandonné son propre projet Ara qui visait également à permettre aux utilisateurs de modifier leur smartphone avec des composants qu'ils choisiraient. Motorola vend déjà un produit similaire fonctionnant sous Android.

Andy Rubin était l'un des co-fondateur d'Android, une entreprise rachetée par Google en 2005. Il l'avait quittée il y a environ trois ans pour créer un fonds destiné à aider les jeunes pousses technologiques.

Essential va affronter non seulement la concurrence d'Android, mais aussi d'Apple et de ses iPhone.

«Andy Rubin a une solide réputation et tout produit qu'il lance doit être considéré avec respect», a souligné Jan Dawson de Jackdaw Research. «Mais la description dans ce cas précis ressemble à celle de tout nouvel arrivant sur ce marché» et «je suis très sceptique sur le fait de voir ce téléphone arriver à changer le marché comme d'autres ont déjà essayé de le faire», a-t-il ajouté. (ats/nxp)

Créé: 30.05.2017, 22h15

Articles en relation

Une jeune pousse lausannoise à l'épreuve de la Silicon Valley

EPFL Teleport, première start-up suisse à participer à un programme de soutien américain, a une belle carte à jouer. Plus...

Trump va voir les patrons de la Silicon Valley

Etats-Unis Un sommet est prévu mercredi à New York avec Facebook, Apple ou encore Alphabet. Plus...

La Silicon Valley en position inconfortable

Etats-Unis Le secteur technologique américain va devoir composer avec le nouveau président Donald Trump. Plus...

Tension autour des «téléphones inviolables»

Cybersécurité La bataille se poursuit entre Washington et la Silicon Valley à propos du déblocage de l'iPhone du tueur de San Bernardino. Plus...

La déprime des cadres de la Silicon Valley

Etats-Unis Le glamour qui a caractérisé les start-ups technologiques californiennes laisse place a une certaine amertume. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.