Nous avons testé la journée idéale de Google

InternetItinéraires, rappels divers, shopping et divertissement: Google cumule les services pour se muer en assistant personnel. A Zurich, le géant du Net a montré à quoi ressemblait sa journée idéale.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A force de tout indexer, le moteur de recherche a accumulé assez d’informations pour se transformer en assistant personnel. C’est la démonstration qu’a donné l’entreprise jeudi 15 mai à Zurich.

Implanté depuis 10 ans précisément sur les bords de la Limmat, le géant du Net a monté pour l’occasion une «Google House». Une maison étalon entièrement équipée pour fonctionner en symbiose avec les services de la firme américaine.

A quoi ressemble la journée idéale avec Google? Elle est dépendante du réseau, tourne sous Android et se passe presque entièrement de clavier. Nous l'avons testé le temps d'une visite guidée.

Du saut du lit…

Premier réflexe au saut du lit: connaître la météo du jour, en la demandant oralement à mon téléphone ou à ma tablette posée sur la table de nuit. Si votre prononciation n’est pas trop pâteuse, la machine répond d’une voix suave nettement plus réveillée que la vôtre. Puis l’«Homo Googlensis» saute dans les transports en commun ou sur son vélo pour aller travailler.

L’application Google Now, qui connaît mon agenda par cœur, me dit exactement quand partir pour éviter les bouchons ou les travaux. La même application s’ouvre sur Google Maps pour aider l’utilisateur à trouver son chemin ou à s’acheter un snack.

…Jusqu’au travail

En «Homo Googlensis» typique, je travaille avec bonne humeur dans une start-up. L’ambiance est détendue et mes collègues se servent de Google Drive et ses outils gratuits (traitement de texte, tableur, etc.) pour collaborer à des projets motivants. Une fois le travail achevé, je regagne ses pénates: une colocation dans laquelle la cuisine est le centre névralgique.

En route, les fonctions de géolocalisation de mon smartphone détectent la proximité d’un supermarché où acheter des avocats pour le guacamole vespéral.

De la cuisine…

Google sait être un outil de productivité ailleurs qu’au bureau. A la cuisine aussi le géant sait se rendre utile. Une tablette posée sur la table ira chercher la recette du guacamole, ou une vidéo sur la manière de couper un avocat. Et grâce à la commande vocale, le tout se fait sans jamais avoir besoin de toucher l’écran tactile avec des doigts gras ou plein de sauce.

Si le fitness doit sauver les montres intelligentes et autres gros gadgets à porter au poignet, peut-être que la cuisine sauvera la commande vocale. Il lui faudra du temps pour qu’elle s’émancipe des fourneaux et descende dans la rue, mais c’est déjà un premier pas.

…Jusqu’au salon

Une fois le guacamole terminé, la soirée télé peut commencer. Un jeu de société, les «Colons de Catane», est posé sur la table du salon. On a beau être geek en 2014 chez Google, l’adolescence dans un monde nettement moins connecté a laissé des traces. Reste que la télé est connectée à Chromecast, un autre produit Google. La petite clé relie le téléviseur à YouTube et à d’autres services de la firme américaine. Le smartphone fait alors office de télécommande.

Avant d’aller me coucher et de faire de beaux rêves, l’«Homo Googlensis» n’omet jamais de vérifier si son réveil est bien programmé sur son «device» Android. La boucle est bouclée. Je peux compter les moutons électriques pour m'endormir.

Gratuit ou presque

A l’âge d’internet et du tout connecté, ces services biens pratiques sont évidemment gratuits. Leur prix théorique varie toutefois en fonction de la valeur que chacun accorde à ses informations personnelles. Car Google se sert au passage, affinant un peu plus à chaque fois le profil publicitaire de ses ouailles, à coups d’historiques de recherche et d’informations de géolocalisation notamment.

Si Google vous donne la recette du guacamole, il ne vous offre jamais le dîner. (nxp)

Créé: 16.05.2014, 09h12

Galerie photo

Les Google Glass accessibles au grand public

Les Google Glass accessibles au grand public Les lunettes interactives de Google seront accessibles pour la première fois au grand public aux Etats-Unis la semaine prochaine.

Articles en relation

«Droit à l'oubli»: Google débouté par la justice européenne

Données personnelles L'exploitant du moteur de recherche Google a été débouté mardi par la Cour européenne de justice dans une affaire de «droit à l'oubli» numérique. Plus...

Explorez les lieux mythiques des séries avec Street View

Découverte De l'appartement de Dexter à la villa de Walter White: Google Street View permet de visiter pour de vrai une foule d'endroits immortalisés par des séries cultes. Plus...

Google se dit très optimiste pour sa voiture sans conducteur

Technologies La société américaine a testé son véhicule sans chauffeur sur des dizaines de milliers de kilomètres et a réglé des problèmes majeurs dans le prototype. Plus...

Le mobile à composer soi-même est bientôt prêt

Innovation Le développement d’Ara, le fameux smartphone évolutif de Google, est en bonne voie. Les premiers modèles pourraient être mis en vente dans un an. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

De nombreux morts dans un attentat en Egypte
Plus...