Passer au contenu principal

SmartphoneL’application la plus dangereuse du monde

Interdite par Apple, l’appli «Send me to heaven» («envoie-moi au ciel») est toujours disponible sur Android. Le but: jeter le smartphone en l’air, le plus haut possible.

Jouer à «Send me to heaven», (gratuit, Android), c’est un peu jouer à la roulette russe avec son smartphone. Le but: lancer aussi haut que possible son mobile et tenter de le rattraper.

L’appli, de son côté, se charge de mesurer la hauteur du vol. Elle propose en outre un classement des meilleurs lanceurs.

Banni par Apple

«Send me to heaven», abrégé en S.M.T.H. n’est disponibleque pour les appareils tournant sous Android. Apple n’a pas donné son aval à la publication de l’application dans l’App Store. Pour la firme à la pomme, «Send Me To Heaven encourageait un comportement qui pouvait endommager l'appareil iOS», a expliqué au Los Angeles Times Petr Svarovsky, le développeur du jeu.

Pour dédouaner les créateurs de l’application en cas de casse ou de blessure, S.M.T.H. fonctionne que si le joueur accepte une décharge de responsabilité.

SK

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.