Les hackers visent de plus en plus les bitcoins

Corée du NordConfrontée aux sanctions, la Corée du Nord multiplierait les cyberattaques pour amasser des devises. Ciblant aussi des distributeurs automatiques


Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Corée du Nord est soupçonnée d'intensifier ses cyberattaques pour voler des monnaies virtuelles afin de récupérer des devises et contourner ainsi les sanctions de plus en plus fortes à son encontre, affirment des spécialistes du piratage informatique.

Depuis mai, des hackers nord-coréens ont mené au moins trois opérations contre des sites sud-coréens d'échange de crypto-monnaies, indique le cabinet FireEye, société de sécurité informatique, dans un rapport diffusé mardi.

Distributeurs automatiques attaqués

Au moins une a vraisemblablement fonctionné quand quatre portefeuilles de la plateforme basée à Séoul, Yapizon, ont été compromis.

Les médias sud-coréens avaient rapporté en mai que 3'800 bitcoins avaient été volés à Yapizon, pour un préjudice estimé à 15 millions de dollars (12,5 millions d'euros).

Ha Tae-Kyung, parlementaire du parti d'opposition sud-coréen Bareun, estime que les hackers nord-coréens avaient tenté de voler 90 milliards de wons (66 millions d'euros) en Corée du Sud au cours des quatre dernières années avant juin 2017, au travers de cyberattaques ou d'attaques contre des distributeurs automatiques.

Des actions en justice

«La Corée du Nord vise les marchés financiers de prochaine génération comme les devises virtuelles», a-t-il déclaré aux journalistes la semaine dernière. «Outre les sanctions imposées par l'ONU, la coopération internationale est nécessaire pour lutter contre les cyberattaques du Nord qui sont utilisées pour financer les programmes nucléaire et balistiques», a-t-il dit.

La Corée du Sud est une des places les plus importantes au monde pour les monnaies virtuelles. En juin, le site Bithumb a été la cible d'attaques informatiques, provenant potentiellement de la Corée du Nord, qui ont entraîné la divulgation des informations personnelles de 30'000 clients.

Environ 160 de ses clients préparent une action en justice en nom collectif («class action») contre Bithumb, affirmant avoir perdu environ 10 millions de dollars (près de 8,3 millions d'euros). (afp/nxp)

Créé: 12.09.2017, 12h12

Galerie photo

Le nucléaire nord-coréen fait monter la pression internationale

Le nucléaire nord-coréen fait monter la pression internationale Le survol de l'archipel nippon par un Hwasong-12 de portée intermédiaire tir'e par Pyongyang, fin août, marque une étape supplémentaire dans l'escalade de la crise nord-coréenne.

Articles en relation

Le bitcoin commence à envahir la Suisse

Marché des changes Un des plus éminents experts européens, le Vaudois Adrien Treccani, assure que notre vie quotidienne intégrera complètement la cryptomonnaie d’ici cinq ans. Plus...

Bitcoin: nouvelle monnaie sur fond de désaccord

Devises À la suite de divergences sur la vitesse des transactions du bitcoin, une nouvelle monnaie cryptographique est née: le bitcoin cash. Plus...

L'argent virtuel intrigue, malgré les risques

Innovation Le bitcoin, monnaie virtuelle en vogue, intéresse de plus en plus le monde, sept ans après son invention en 2009. Plus...

Les CFF proposent d'échanger des bitcoins

Suisse La régie va vendre la monnaie dématérialisée dans des automates accessibles 24h sur 24h. Plus...

Des hackers paralysent un hôpital

Etats-Unis Des pirates informatiques exigent une rançon en bitcoins pour rendre l’accès au système informatique de l'établissement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

De nombreux morts dans un attentat en Egypte
Plus...