Fortnite accusé d'avoir plagié une danse

Jeux vidéoLe jeu vidéo Fortnite a plagié la «Danse à la Carlton», accuse un acteur de la série «Prince de Bel Air».

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'acteur américain Alfonso Ribeiro, qui incarnait Carlton dans la série télévisée «Le Prince de Bel Air», a porté plainte lundi contre les créateurs du jeu vidéo Fortnite, les accusant d'avoir plagié la célèbre danse qu'il avait inventée pour son personnage en 1991.

Selon le texte de la plainte déposée auprès d'un tribunal fédéral à Los Angeles, la société américaine Epic Games a utilisé «sans autorisation la danse, marque de fabrique de M. Ribeiro, dans son jeu vidéo à succès Fortnite Battle Royale». La société Epic Games n'avait pas réagi à cette annonce lundi soir.

Dans cette plainte, l'acteur relève que Fortnite, particulièrement populaire chez les jeunes et certains sportifs professionnels, contient une option intitulée «Fresh» qui permet de modifier l'apparence de son personnage. Or la «Fresh dance» associée à cette option est identique à la danse qu'il dit avoir créée pour son rôle de Carlton, cousin de Will Smith dans la série au titre original «Fresh Prince of Bel Air».

«Epic ne peut tirer bénéfice de la célébrité durement gagnée par Ribeiro en s'appropriant» cette danse, affirme la plainte, qui réclame des dommages et intérêts sans en spécifier le montant. Le rappeur 2 Milly a lui aussi engagé des poursuites contre Fortnite, qu'il accuse d'avoir copié sa danse «Milly Rock». (afp/nxp)

Créé: 18.12.2018, 04h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: May giflée
Plus...