Facebook reporte son appli de rencontre

EuropeLe groupe américain veut s'assurer que sa nouvelle application ne pose pas de problème concernant le traitement des données personnelles.

Facebook a déjà lancé progressivement son appli de rencontre sur le continent américain et en Asie du Sud-Est en 2019.

Facebook a déjà lancé progressivement son appli de rencontre sur le continent américain et en Asie du Sud-Est en 2019. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Facebook reporte le lancement en Europe de son application de rencontre, après que le régulateur irlandais a mené lundi une inspection dans les locaux du réseau social à Dublin (Irlande), a annoncé jeudi un porte-parole du géant américain. «Nous prenons un peu plus de temps pour nous assurer que le produit soit prêt pour le marché européen», a déclaré un porte-parole de Facebook.

Le groupe américain veut s'assurer que sa nouvelle application ne pose pas de problème concernant le traitement des données personnelles. Dans un communiqué mercredi soir, la Commission de protection des données (DPC) irlandaise explique avoir mené une inspection des bureaux de Facebook à Dublin lundi et recueilli des documents.

A l'Irlande de décider

Un porte-parole de la DPC a indiqué que c'était sa première inspection de ce type visant une grande entreprise technologique depuis la mise en place dans l'UE en mai 2018 du Règlement européen sur la protection des données (RGPD). Le siège européen de Facebook se situant en Irlande, c'est au régulateur irlandais qu'il revient de faire respecter le RGPD au nom de l'UE.

La DPC explique avoir été contactée par Facebook sur son projet d'application de rencontre pour la première fois le lundi 3 février. «Nous étions très préoccupés par le fait que c'était la première fois que Facebook nous en parlait, étant donné qu'ils entendaient la lancer (...) le 13 février», juste avant la Saint-Valentin, souligne le régulateur.

Ce dernier précise qu'aucune information, ni documentation, ne lui avait été fournie le 3 février sur le respect de la protection des données, ce qui l'a conduit à inspecter les bureaux irlandais de Facebook.

Le réseau social a déjà lancé progressivement cette application de rencontre sur le continent américain et en Asie du Sud-Est en 2019. La nouvelle fonctionnalité compte déjà «parmi les premiers services de rencontre en ligne», s'est félicité fin janvier le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, ajoutant qu'il s'attendait à ce qu'elle «continue de croître». (afp/nxp)

Créé: 13.02.2020, 11h24

Articles en relation

Vie privée: Facebook dans le viseur au Canada

Amérique du Nord Une procédure en justice contre Facebook pour violation de la vie privée a été engagée jeudi au Canada. Plus...

Facebook continue d'attirer les internautes

Résultats Le réseau social de Mark Zuckerberg, bien que critiqué, a vu son chiffre d'affaires bondir au quatrième trimestre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...