Passer au contenu principal

L’EPFL réalise des selfies en 3D sur smartphone

Des chercheurs de la haute école fédérale ont réussi à créer des avatars animés sans recourir à un studio.

Tout y est à part le rendu des cheveux, des oreilles et de l’intérieur de la bouche. Les visages animés en trois dimensions que crée le programme mis au point dans le Laboratoire d’informatique graphie et de géométrie de l’EPFL sont de véritables selfies artificiels que l’on peut réaliser en quelques minutes à partir d’un simple smartphone, même ancien, pourvu qu’il soit doté d’une caméra.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.