Apple ne veut plus des applications «espionnes»

High-TechL'entreprise américaine menace de retirer de l'App Store les applications qui espionnent les usagers à leur insu.

Apple pourrait retirer ces applications de son App Store.

Apple pourrait retirer ces applications de son App Store. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Apple a exigé des développeurs d'applications qu'ils cessent d'utiliser des systèmes qui enregistrent les activités des usagers sur iPhone à leur insu, selon le site «TechCrunch» vendredi. Le géant technologique américain menace de les retirer de sa boutique en ligne.

Les conditions d'utilisation de l'App Store «exige que les applications demandent l'autorisation aux utilisateurs et leur disent de façon claire et visible quand elles enregistrent, téléchargent, ou conservent d'une façon ou d'une autre l'activité de l'usager», a indiqué Apple dans une déclaration citée par le magazine en ligne spécialisé dans les technologies.

Si les développeurs ne cessent pas ces pratiques ou n'en avertissent pas les utilisateurs, leurs applications seront retirées de l'App Store, a ajouté le fabricant de l'iPhone. L'entreprise se pose régulièrement en héraut de la protection des données personnelles et critique les errements des autres géants technologiques en la matière, à commencer par Facebook.

Données sensibles touchées

Selon «TechCrunch», certaines applications enregistrent en effet à leur insu l'activité des usagers. Le magazine cite en exemple celles du voyagiste Expedia ou de la chaîne de vêtements Hollister, dont aucune ne demande selon lui leur permission aux usagers.

«Même si les données sensibles sont censées être masquées, certaines, comme les numéros de passeport ou de cartes bancaires, ont fuité», assure le magazine. Concrètement, ces applications utilisent un code informatique mis au point par une société spécialisée appelée Glassbox, qui capte l'activité de l'usager en train d'utiliser l'application. (ats/nxp)

Créé: 09.02.2019, 04h41

Articles en relation

Apple plombé fin 2018 par l'iPhone et la Chine

Résultats Les ventes d'Apple ont été décevantes en fin d'année avec un chiffre d'affaires en repli et un bénéfice net à la peine. Plus...

Apple désactive la fonction de groupe sur FaceTime

Informatique Le groupe de Cupertino est sous pression après que des utilisateurs ont découvert une faille dans la fonction de groupe sur FaceTime, son application d'appels vidéo. Plus...

Apple: forte augmentation pour Tim Cook

Etats-Unis Une semaine après une baisse des perspectives de vente, Apple a augmenté son patron Tim Cook de 22%. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Trump décrète l'urgence nationale pour construire son mur
Plus...