Apple dément tout problème de sécurité

ChinePlusieurs personnes ont rapporté des explosions d'iPhones au cours des derniers mois.

Plusieurs plaintes ont été déposées concernant les appareils iPhone 6 et 6s.

Plusieurs plaintes ont été déposées concernant les appareils iPhone 6 et 6s. Image: Archives/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le géant américain de l'électronique Apple a estimé que l'explosion et la combustion d'iPhones en Chine étaient dus à des «dégâts physiques externes» infligés aux appareils, et rejeté tout problème de sécurité.

Une autorité de défense des consommateurs de Shanghai a annoncé la semaine dernière avoir reçu ces derniers mois huit rapports faisant état d'iPhones ayant spontanément pris feu lorsqu'ils étaient utilisés ou en charge en Chine.

Tests

Dans un communiqué transmis à l'AFP mardi soir, Apple affirme avoir récupéré les téléphones incriminés pour les soumettre à des tests.

«Les appareils déjà analysés ont clairement montré que des dégâts physiques externes ont entraîné les incidents thermiques», a indiqué une porte-parole du géant californien. «Nous considérons la sécurité comme une priorité absolue et n'avons rien trouvé de préoccupant sur ces produits», a-t-elle assuré.

Multiples plaintes

Selon un rapport du Conseil des consommateurs shanghaïens, une Chinoise a assisté en août à l'explosion de son iPhone 6s Plus, qui a fendillé l'écran et noirci le dos de l'appareil.

L'autorité dit avoir enregistré ces deux derniers mois une multiplication par six des plaintes visant Apple, dont de soudaines interruptions des iPhones 6 et 6s.

Apple s'est proposé le mois dernier de remplacer en Chine les appareils des utilisateurs d'iPhones 6s produits en septembre et octobre 2015 si leurs téléphones s'éteignaient automatiquement sans raison. L'entreprise avait cependant assuré que cela ne constituait pas un problème de sécurité.

Le grand concurrent d'Apple, le sud-coréen Samsung, avait annoncé début septembre le rappel mondial de 2,5 millions d'exemplaires de son nouveau smartphone, le Galaxy Note 7, en raison de batteries défectueuses ayant carbonisé certains téléphones. (afp/nxp)

Créé: 07.12.2016, 08h03

Articles en relation

Samsung n'aura pas à dédommager Apple

Affaire des brevets Un juge avait condamné en 2012 Samsung à payer 399 millions de dollars à Apple pour avoir violé des brevets. Plus...

Voitures autonomes: les ambitions d'Apple

Technologies Apple a écrit à une autorité fédérale pour lui donner son avis sur des lignes directrices concernant les voitures autonomes. Plus...

Le fisc réclamerait 400 millions d'euros à Apple

France La firme de Cupertino devra s'acquitter d'arriérés d'impôts, selon un article de «L'Express». Plus...

L'Irlande fait appel de la décision de Bruxelles

Apple La Commission européenne impose à la firme de rembourser 13 milliards à Dublin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...