Plus de la moitié du monde est connectée

TechnologiesPrès de quatre milliards de personnes seront en ligne d'ici la fin de l'année, selon l'ONU.

Image: Archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Plus de la moitié de la population mondiale sera pour la première fois connectée à Internet d'ici la fin de l'année, selon l'ONU. L'Union internationale des télécommunications a salué vendredi à Genève «une avancée importante».

Selon ses estimations, 51,2% de la population, ou 3,9 milliards de personnes, seront en ligne d'ici la fin de l'année. Devant la presse, une responsable a salué «une étape historique».

«Largement trop de personnes dans le monde attendent toujours de récolter les bénéfices de l'économie numérique», a toutefois affirmé de son côté le directeur général Houlin Zhao. Il a appelé à encourager davantage d'investissements des secteurs public et privé et à soutenir les innovations. La réduction des prix des connexions doit rester une importante priorité, a également insisté de son côté un autre dirigeant de l'UIT.

Dans les pays développés, la connectivité est passée en 13 ans de 51,3 à plus de 80%. Dans les pays en développement, ce taux s'est amélioré de 7,7 à 45,3% sur la même période. La croissance la plus importante a été observée en Afrique, de 2,1% à près d'un quart de la population.

Davantage de large bande fixe

La moins élevée a affecté l'Europe, où le taux s'établit à 79,6% et le continent américain à 69,6%. Plus de 54% de la population des Etats arabes et 47% de celle de l'Asie/Pacifique sont aussi connectés.

L'accès à la téléphonie mobile continue de s'étendre et le nombre d'abonnements dépasse celui de la population mondiale. L'extension la plus importante ces cinq dernières années a été observée en Asie/Pacifique et en Afrique. En revanche, un recul a affecté l'Europe et les Etats arabes.

Au total, 96% de la population est couverte par un réseau de téléphonie mobile. L'accès possible à un dispositif 3G n'est que peu inférieur.

Les connexions Internet au large bande fixe continuent d'augmenter. Elles ont atteint 69,1 abonnements pour 100 habitants ou 1,1 milliard en 2018. Côté large bande mobile, le nombre est passé en un peu plus de dix ans de 268 millions à 5,3 milliards. Le taux atteint 61 abonnements pour 100 habitants dans les pays en développement et plus de 28 dans les Etats les plus pauvres. (ats/nxp)

Créé: 07.12.2018, 13h37

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.