Léman Bleu adopte le «100% iPhone» pour l’été

TélévisionLa chaîne genevoise tourne son téléjournal avec des smartphones depuis lundi. Sur le terrain, des journalistes séduits par la légèreté de leur matériel.

Lancer le traditionnel «Bonjour à tous» du téléjournal face à des iPhone? «Ça ne change rien», selon Cynthia Racine.

Lancer le traditionnel «Bonjour à tous» du téléjournal face à des iPhone? «Ça ne change rien», selon Cynthia Racine. Image: Steeve Iuncker-Gomez

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Debout sur un voilier amarré au Port-Noir, Cynthia Racine, de Léman Bleu, lance aux téléspectateurs son habituel «Bonjour à tous». Deux collègues au pied marin la filment en sautant d’un bateau à l’autre, un iPhone 6 en main. La chaîne genevoise a fait le pari de réaliser son téléjournal d’été uniquement avec ce modèle de téléphone.

Les journalistes reporters d’images (JRI) de la chaîne, chargés de tourner les sujets du journal, portent d’habitude quatorze kilos sur leurs épaules: une caméra et du matériel de prise de son en bandoulière d’un côté, un grand trépied de l’autre. Le tout est remplacé par un smartphone, un trépied léger et quelques accessoires, notamment un amplificateur permettant de raccorder des micros de qualité professionnelle à l’iPhone. Une application permet d’afficher sur l’écran des outils tels que le niveau de l’entrée audio. Grâce à un système utilisant deux cartes SIM, les séquences peuvent être transmises en direct avec un débit allant de 1000 à 8000 Ko/seconde par réseau mobile.

Présenter un journal face à des smartphones, est-ce aussi facile que face à des caméras? «Ça ne change rien: j’ai confiance dans cet outil», explique Cynthia Racine. Son collègue JRI Denis Palma est très enthousiaste: «Finis les traditionnels plans fixes ou panoramiques. On a une vraie liberté de mouvement. Monté sur un trépied flexible, l’appareil s’accroche n’importe où. Avec une perche, on atteint même des recoins. La variété des plans qu’on peut faire est incroyable.» Une maniabilité appréciable pour filmer à bord des voiliers. Pendant ce temps, sur le ponton de la Société nautique de Genève (SNG), les navigateurs pestent contre l’absence de vent qui retarde leur départ.

Seule déception: quelle que soit la qualité des images d’origine, les vidéos de Léman Bleu sont diffusées à la télévision en SD (définition standard de 720 pixels de large).

«Sans trépied, l’image est très stable. L’iPhone a l’avantage d’être discret et de paraître moins agressif qu’une caméra», complète Valentin Emery, JRI lui aussi. Il s’est faufilé lundi entre les taxis qui bloquaient le pont du Mont-Blanc, équipé d’un simple smartphone.

Et les interlocuteurs, comment réagissent-ils? «Au début, ils sont surpris. Un journaliste télé vient d’habitude avec une grosse caméra, un gros trépied.» Interviewé pour l’ouverture du journal, le navigateur Axel Meyer se rappelle d’une équipe qui avait tourné sur son bateau «avec cinq caisses de matériel».

«On peut nous prendre pour des passants, reconnaît Valentin Emery. Récemment, j’ai filmé un incendie sans le gilet «presse». Un pompier m’a dit: «Ce n’est pas pour les badauds…»

Le dérushage (la sélection et le transfert des séquences) a lieu sur deux ordinateurs installés dans les locaux de la SNG, où la télévision a installé une salle de montage. Le rédacteur en chef Laurent Keller tire un premier bilan positif de l’opération «100% iPhone»: «Non seulement les JRI ont du plaisir à filmer avec cet outil, mais le rendu est bon.» L’utilisation des smartphones devrait se poursuivre à la rentrée, en complément des caméras. «L’idée est de ne se priver d’aucun outil», précise Laurent Keller. Restent quelques inconnues, comme le tournage de nuit ou la durée de vie des batteries des téléphones, soumis à une utilisation intensive.

«Il faudra penser à les équiper d’une coque de protection. Certaines résistent à l’eau», remarque Cynthia Racine. Elle appelle un interlocuteur pour fixer un rendez-vous. Son téléphone? Celui qui sera utilisé pour enregistrer l’interview.

(TDG)

Créé: 01.07.2015, 11h13

Le téléjournal de mardi

Le matériel utilisé

- iPhone 6

- optiques pour iPhone: zoom x2 et objectif grand-angle

- amplificateur iRig pour micro XLR avec sortie pour minijack d’iPhone

- microphones professionnels

- trépied léger

- mini-trépied modulable

- perche pour iPhone

- application «MoviePro»

Plusieurs kits sont utilisés (par exemple différents trépieds modulables). Le matériel est amené à évoluer.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manifs partout en Suisse
Plus...