Le YouTubeur, ce succès d’édition

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Une bande dessinée, ça vous tente?» Le message lancé en début de semaine par Tiboinshape à sa communauté sur Instagram - 2,4 millions d’abonnés - n’attendait pas vraiment de réponse. Du moins, le plébiscite était attendu. Quelques jours plus tard, la star de la musculation sur les réseaux sociaux dévoilait le personnage principal - lui - de sa future publication. Un ouvrage qui viendra s’ajouter à son guide de la prise de masse - en rupture de stock - ou à son agenda dédicacé.

#instagramwriters

Un projet qui vient rappeler que la frontière entre réseaux sociaux et édition traditionnelle est toujours plus poreuse. Les exemples de blogueurs ayant sauté le pas pullulent. Une section leur est aujourd’hui dédiée sur Amazon. On y trouve le désormais «classique» Ki & Hi, un manga créé par le YouTubeur Kevin Tran. Une BD qui réussissait la prouesse en 2016 de devenir le manga le plus vendu en France - 280 000 exemplaires - en l’espace de trois mois. Un chiffre exceptionnel, qui tend à devenir la norme depuis quatre ans chez les YouTubeurs-auteurs. Le symbole d’un modèle d’affaire qui a maintenant fait ses preuves dans des domaines aussi variés que la fiction, la science, la cuisine, les conseils beauté…

#graceavous

Car si les maisons d’édition s’engouffrent dans la brèche, c’est bien qu’elles y trouvent leurs comptes. Outre les ventes records basées sur le lien affectif développé entre le blogueur et sa communauté, les entreprises bénéficient en plus d’une force de frappe puissante et chirurgicale au moment de communiquer autour de l’ouvrage.

Fier de sa production, l’auteur s’occupe en général de transmettre la bonne nouvelle à un public large et acquis à sa cause - la vidéo «J’ai écrit un livre» est un must. Certains en font même une œuvre collective, soulignant l’importance des retours et du soutien des abonnés durant le processus de création - «Ce livre, c’est le vôtre». Les appels à la communauté sont incessants et les abonnés répondent volontiers, se prenant en photo avec la couverture au moment de l’acquisition. Le blogueur s’empresse de partager sur ses réseaux. Frénésie garantie. On en oublierait presque qu’il y a un contenu. Bon ou mauvais.

Créé: 19.10.2018, 09h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.