L'intelligence artificielle pour éviter les suicides

FacebookFacebook compte sur l'IA pour lutter contre les suicides en identifiant les membres en proie aux idées noires.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Facebook a annoncé lundi le déploiement d'un système d'intelligence artificielle visant à identifier plus rapidement les membres du réseau social en proie aux idées suicidaires pour les aider.

Cette technologie cherchera automatiquement des indices dans les messages ainsi que les vidéos mises en ligne en direct sur Facebook Live, afin d'avertir plus rapidement le personnel de Facebook et les organisations d'aide spécialisée, selon le groupe américain.

«Cette approche utilise une technologie de reconnaissance de types de comportement pour aider à identifier les messages et les vidéos en direct qui expriment potentiellement des pensées suicidaires», a écrit dans une note de blog le vice-président de gestion des produits de Facebook, Guy Rosen.

Le système d'intelligence artificielle passera au crible les messages de membres mais aussi les réponses de leurs amis qui pourraient par exemple leur demander si tout va bien ou «qu'est-ce que je peux faire pour t'aider?», explique Guy Rosen.

Détecter des signaux

Facebook a déjà mis en place des outils permettant à ses utilisateurs de signaler si un ami semble vouloir mettre fin à ses jours, mais l'intelligence artificielle permet de signaler plus rapidement ces informations et même de détecter des signaux que les membres pourraient ne pas déceler.

«De terribles événements tragiques - dont des suicides, certains diffusés en direct - auraient peut-être pu être évités si quelqu'un s'était rendu compte de ce qui se passait et en avait fait part plus tôt», avait déclaré le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, en février. «L'intelligence artificielle peut aider à offrir une meilleure approche», poursuivait-il dans une lettre ouverte.

Après l'avoir testé aux Etats-Unis, Facebook va déployer ce système d'intelligence artificielle hors des Etats-Unis. «Il finira par être disponible partout dans le monde, sauf dans l'UE», souligne Guy Rosen sans plus de précisions. Les données personnelles sont protégées dans l'Union européenne par une réglementation plus stricte qu'aux Etats-Unis.

Facebook collabore depuis une décennie avec des organisations spécialisées dans la santé mentale afin de lutter contre les suicides et d'aider ses membres en détresse à trouver le soutien nécessaire, explique Guy Rosen dans son message.

(afp/nxp)

Créé: 28.11.2017, 07h58

Dossiers

Suicidaire? Faites-vous aider!

«Chercher de l'aide n'est pas un aveu de faiblesse ! C'est une démarche courageuse et positive», affirme l’association Stopsuicide, dont la mission est de parler, faire parler, informer, sensibiliser et augmenter les possibilités de prévention.

N'hésitez pas à téléphoner, notamment aux structures suivantes : «La Main Tendue» (composer le 143), la «Ligne d'aide pour jeunes» (composer le 147), «Malatavie Ligne Ados» (HUG - Children Action), 022 372 42 42.

Articles en relation

Notifier un radar sur Facebook: illégal

Suisse Avertir des amis par le biais d'un réseau social de la présence d'un radar peut devenir une infraction. Plus...

Facebook va mieux informer ses usagers

Propagande russe Facebook aidera ses usagers à savoir s'ils ont été exposés par les contenus relevant d'ingérence attribuée à la Russie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Maldive, nouveau refuge de DAECH
Plus...