Groupon rachète son rival LivingSocial

E-commerceLes deux sites pionniers dans leur secteur mais en difficulté depuis quelques années ont décidé de se marier.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le spécialiste américain des bons plans sur internet Groupon va racheter son rival LivingSocial, ont annoncé mercredi ces deux sociétés, qui avaient été pionnières de leur secteur mais sont en difficultés depuis plusieurs années.

Les modalités financières de la transaction ne sont pas divulguées, Groupon se contentant d'indiquer dans son communiqué que son impact n'est «pas important».

Il entérine ainsi l'énorme perte de valeur de LivingSocial, qui avait été estimé il y a quelques années par des investisseurs à quelque 6 milliards de dollars, mais s'est depuis fortement déprécié au fil des difficultés de l'entreprise.

LivingSocial avait encore annoncé un train de suppression d'emplois en mars.

Des nouveaux clients et une marque solide pour Groupon

Groupon a fait valoir mercredi que l'achat de LivingSocial lui apporterait «un nombre important de nouveaux clients» ainsi qu'une «marque solide et une base de consommateurs loyale».

Cela n'a pas vraiment semblé convaincre les investisseurs: l'action Groupon plongeait de plus de 10% dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York.

Groupon est lui aussi en crise depuis plusieurs années. Il a encore annoncé mercredi une perte nette de 38 millions de dollars pour le troisième trimestre, pour un chiffre d'affaires d'environ 720 millions (+1%), et une nouvelle réduction de voilure à l'international.

L'entreprise a décidé de ramener le nombre de pays où elle est active à 15, contre encore 27 au deuxième trimestre. Groupon dit poursuivre diverses «options stratégiques» pour sortir des marchés concernés, un processus qui devrait durer jusqu'à l'année prochaine.

(afp/nxp)

Créé: 27.10.2016, 02h19

Articles en relation

Le site d'achat Groupon n'est plus accessible

Suisse Le manque de rentabilité de l'Américain serait en cause pour expliquer la fermeture de sa version helvétique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse-UE: Toujours pas d'accord-cadre
Plus...