Fake news et coronavirus: un cocktail explosif

Toile et réseaux

Un photomontage grossier d'un de nos article prétendait que le coronavirus était présent à Genève.

Un photomontage grossier d'un de nos article prétendait que le coronavirus était présent à Genève. Image: Twitter/@Julien Mnth

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La propagation du coronavirus a suscité l’émergence de nombreuses fake news sur les réseaux sociaux. Alors, comment démêler le vrai du faux dans la jungle d’internet? Florilège des fake news les plus répandues.

L’eau salée tue le virus: un expert chinois aurait dit à ses patients de se rincer la bouche à l’eau salée pour se prémunir contre l’épidémie. Spoiler alert: c’est faux. Dans le cas contraire, nul doute que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) l’aurait fait savoir.

La population entière de Wuhan (11 millions d’habitants) serait infectée: un post Facebook partagé plus de 350'000 fois affirme que les médecins chinois anticipaient la mort de l’intégralité des habitants de Wuhan. Les autorités n’ont jamais fait une telle projection et, malgré l’agressivité du virus, sa propagation est limitée par les mesures mises en place par l’OMS et les autorités sanitaires.

En France, la Savoie et la Haute-Savoie compteraient des centaines de personnes infectées: des publications Facebook et Twitter ont relayé entre le 25 et le 28 janvier de faux rapports médicaux, accompagnés de photomontages montrant des villages entiers sous quarantaine, encerclés par des ambulances et des forces de l’ordre. Ici encore, fausse alerte. Genève n’est pas épargnée par cette épidémie virtuelle. Depuis lundi, un photomontage d’un article de notre journal circule sur les réseaux sociaux: notre rédaction aurait signalé dimanche l’apparition du coronavirus dans la ville du bout du lac. Pour l’instant, pas d’inquiétude, il s’agit d’un faux grossier – les Hôpitaux universitaires de Genève ont démenti. Sinon nous vous l’aurions dit.

Créé: 30.01.2020, 11h37

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...