Facebook sommé de mieux protéger les données

JaponL'autorité de supervision nippone a exhorté Facebook à mieux communiquer avec les internautes et à leur répondre plus vite.

Le Japon a tapé sur les doigts de Facebook

Le Japon a tapé sur les doigts de Facebook Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement japonais a ordonné lundi au géant américain Facebook de mieux protéger les données de ses usagers, après une série d'affaires qui ont affecté des dizaines de millions de personnes.

La Commission de la protection des données personnelles s'est penchée sur la découverte en septembre d'une importante faille de sécurité, qui avait permis à des pirates informatiques d'accéder à certaines données personnelles de quelque 29 millions d'usagers, parmi lesquels «probablement des Japonais» selon le gouvernement.

L'autorité de supervision a appelé Facebook, le premier réseau social du monde, à enquêter sur les causes du problème et à prendre des mesures préventives, selon un communiqué.

La Commission s'est aussi intéressée à l'affaire Cambridge Analytica: des données de dizaines de millions d'utilisateurs avaient été utilisées à leur insu à l'occasion de l'élection présidentielle américaine de 2016. D'après ses conclusions, près de 100'000 utilisateurs de Facebook ont pu être affectés rien qu'au Japon par ce scandale.

«C'est la première fois que la Commission, qui a enquêté sur ces brèches avec les autorités britanniques, émet des avertissements à l'encontre de Facebook», a affirmé une porte-parole, contactée par l'AFP.

De manière plus générale, l'autorité japonaise a exhorté Facebook à mieux communiquer avec les internautes et à leur répondre plus vite, par exemple quand ils réclament une suppression de compte.

Dans un communiqué, Facebook a promis «d'informer rapidement les usagers en cas d'utilisation inappropriée de sa plateforme et de coopérer avec la Commission et les régulateurs d'autres pays». (afp/nxp)

Créé: 22.10.2018, 12h54

Dossiers

Articles en relation

La salle de Facebook contre les manipulations

Internet Le réseau social a dévoilé sa «War Room», une pièce où les employés traquent les activités malveillantes destinées à tromper ses utilisateurs. Plus...

Le piratage massif imputé à des spammeurs

Facebook Le réseau social pense que le piratage massif aurait été mené par des spammeurs pour de l'argent et non pas à des fins politiques. Plus...

Facebook: des millions de données volées

Technologie Les informations de 29 millions de comptes ont été compromises lors du dernier piratage du réseau social. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...