Passer au contenu principal

Bande dessinéeHeidi ne craint pas les zombies

Un trio d’auteurs genevois réinterprète l’héroïne suisse façon gore.

Une Heidi bien éloignée des romans de Johanna Spyri.
Une Heidi bien éloignée des romans de Johanna Spyri.
DR

Ne lui cherchez pas des poux: cette gamine-là n’a pas froid aux yeux et ne s’en laisse pas conter. Surtout par des zombies assoiffés de sang. Prénommée Heidi, elle n’évoque que de très loin l’héroïne des romans de Johanna Spyri. Même si ses auteurs – un trio de Genevois – s’en inspirent pour mieux détourner le mythe. Xavier Ruiz et Jean-Paul Cardinaux au scénario, JP Kalonji au dessin, n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère. Leur Heidi manie le fusil d’assaut comme le plus aguerri des grenadiers de l’armée suisse, et décapite façon bourreau, sans états d’âme. L’adolescente se révèle tout aussi redoutable un canif ou un caquelon à fondue en main! Avec l’aide du jeune Peter et de son grand-père, elle va se révéler une redoutable tueuse de morts-vivants…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.