Passer au contenu principal

SociétéGrindr va retirer l’ethnicité parmi les critères de choix

L’application de rencontres homosexuelles a décidé de ne plus permettre à ses utilisateurs de choisir leurs interlocuteurs selon leur couleur de peau.

«Nous ne serons pas silencieux et nous ne resterons pas sans rien faire», a déclaré Grindr sur Twitter. (Photo Chris DELMAS / AFP)
«Nous ne serons pas silencieux et nous ne resterons pas sans rien faire», a déclaré Grindr sur Twitter. (Photo Chris DELMAS / AFP)
AFP

L’application de rencontres Grindr va retirer le filtre de l’ethnicité dans la prochaine version de son application de rencontres homosexuelles. Elle a pris cette décision en réponse à des demandes d’utilisateurs.

La mesure intervient aussi dans un contexte de solidarité sur les réseaux sociaux, exprimée par les particuliers et certaines entreprises, en faveur des manifestants qui protestent contre le racisme et les violences policières qui touchent les Noirs américains.

«Nous ne serons pas silencieux et nous ne resterons pas sans rien faire», a déclaré Grindr sur Twitter. «Nous allons continuer à combattre le racisme sur Grindr, aussi bien à travers un dialogue avec notre communauté que par une tolérance zéro contre le racisme et les discours haineux sur la plate-forme et en dehors».

Les manifestations se multiplient aux États-Unis depuis plusieurs jours en soutien à George Floyd, un homme noir interpellé puis asphyxié par un policier blanc à Minneapolis.

Les utilisateurs des réseaux sociaux ont couvert leurs publications de noir mardi pour le «Blackout Tuesday» («mardi censuré»), un appel à rester silencieux pour mettre en avant le mouvement Black Lives Matter.

ATS/NXP