Passer au contenu principal

Avant Vaduz - ServetteGrejohn Kyei, le «faux buteur» dont Servette a besoin?

Ses statistiques n’impressionnent pas, mais le Français est en train de devenir la référence en pointe au SFC. En faisant briller les autres plus qu’en cherchant la lumière.

Grejohn Kyei a donné du travail à l’arrière-garde du FC Bâle (ici Timm Klose) samedi.
Grejohn Kyei a donné du travail à l’arrière-garde du FC Bâle (ici Timm Klose) samedi.
Keystone

La conférence d’après-match de samedi soir au Parc Saint-Jacques a fini par tourner à la comédie. Le duel entre Bâle et Servette avait fait un perdant, mais cela n’a pas empiété sur le moral d’Alain Geiger, franchement satisfait des nonante minutes de football qu’il venait d’observer. Malgré les résultats en dents de scie et une place dans le bas du tableau, l’entraîneur genevois s’est plu à imaginer les débuts de Gaël Clichy à Vaduz, par –2 degrés, dans un stade vide, quelques mois après avoir connu la chaleur (de l’air et du public) du championnat turc. Ce qui a fait monter en lui un rire difficilement dissimulable. Son homologue Ciriaco Sforza, victime du même rictus incontrôlable, lui a emboîté le pas, avant que toute l’assistance ne s’y mette. Joli moment de communion.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.