Passer au contenu principal

ÉditorialGrâce à Macron, le débat sur l’islamisme est débloqué

«Avec une intelligence d’analyse très fine, il a choisi d’imposer le mot séparatisme plutôt que celui de communautarisme.»

21 commentaires
    Al Kimyâ

    "Trois fédérations du Conseil français du culte musulman (CFCM) indiquent ce mercredi dans un communiqué qu'elles refusent de signer en l'état la «charte des principes» de l'islam de France, estimant que certaines dispositions risquent de «fragiliser les liens de confiance» avec les musulmans. «Certains passages et formulations du texte soumis sont de nature à fragiliser les liens de confiance entre les musulmans de France et la Nation», déplorent les associations franco-turques CCMTF et CIMG France ainsi que le mouvement rigoriste Foi et Pratique."

    Publié sur "Le Figaro" en ligne du mercredi 20 janvier 2021

    C'est pas gagné...