Passer au contenu principal

Les faces B mythiques 2/5Gloria in excelsis Van Morrison!

En 1964, le chanteur irlandais et ses Them publient un single historique. La face A dépote dru. La B va devenir un mythe.

 Van Morrison (à gauche) et Them Monstres de scène, nounours en studio, ils ont laissé à la postérité rock quelques grands airs des sixties, dont l’indéboulonnable «Gloria», repris cent millions de fois.
Van Morrison (à gauche) et Them Monstres de scène, nounours en studio, ils ont laissé à la postérité rock quelques grands airs des sixties, dont l’indéboulonnable «Gloria», repris cent millions de fois.
Redferns - Getty Images

La guitare carillonne gentiment. Elle fait mi mi ré la, mi mi ré la, et encore mi mi ré la, pendant deux minutes et demie, sans nulle autre variation. Joli petit riff. La voix, elle, se montre illico moins sage. Mâle, canaille, rocailleuse, elle nous parle de désir fiévreux et de galipette nocturne. Elle nous parle d’une fille qui débarque à minuit, qui rend heureux, qui fait du bien. La fille s’appelle Gloria. G.L.O.R.I.A, épelle le chanteur soudain chaud comme la braise, avant de vociférer le prénom de ladite créature tout au long d’un refrain galvanique. L’auditeur sort de là tout chose. Avec l’envie d’apprendre à jouer de la guitare, juste pour faire mi mi ré la et hurler G.L.O.RI.A.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.