La Ville veut protéger les migrants en mer

GenèveLe maire Sami Kanaan a signé ce mardi une Déclaration de Genève sur la protection des droits de l'homme en mer.

Sami Kanaan.

Sami Kanaan. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Ville de Genève affiche son soutien au sauvetage de migrants en mer, alors que le ministre italien Matteo Salvini veut pénaliser ceux qui les assistent. Le maire Sami Kanaan a signé mardi une Déclaration de Genève sur la protection des droits de l'homme en mer.

«Je suis sûr» que celle-ci «sera considérée dans les années à venir comme une initiative fondamentale», s'est-il réjoui en paraphant le texte en présence des directeurs de Human Rights at Sea David Hammond et de SOS Méditerranée Suisse Catherine Abu Sa'da. Il souhaite que d'autres municipalités s'associent à ce dispositif qui doit aboutir à une mobilisation internationale contre les violations des droits de l'homme en mer.

De nombreux juristes, représentants d'agences onusiennes ou membres de la société civile ont contribué à la Déclaration portée par Human Rights at Sea. Celle-ci a été lancée alors que le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a considéré comme «risibles» ce week-end les protestations dans une lettre de plusieurs rapporteurs de l'ONU, dont le Zurichois Nils Melzer, contre son projet de loi. Ces experts indépendants ciblaient des violations du droit international.

Contre-pied fédéral

Matteo Salvini veut notamment établir des amendes contre les navires qui assistent des migrants. Le ministre italien, qui avait porté les efforts qui avaient abouti au démantèlement de l'Aquarius, souhaite même pouvoir interdire ou suspendre les activités d'ONG ou de bateaux dans cette situation. Il avait été furieux après le débarquement dimanche soir à Lampedusa de 47 migrants malgré la saisie de leur navire.

La Ville de Genève a pris à plusieurs reprises ces dernières années le contre-pied de la politique menée par les autorités fédérales sur une question internationale. Il y a quelques mois, la Suisse avait refusé d'aider l'Aquarius.

La Déclaration de Genève porte notamment sur les zones internationales qui ne tombent pas sous l'autorité des Etats. Outre les migrants, elle alerte sur l'utilisation à long terme des mers, la protection de la biodiversité ou l'importance des mers pour le commerce mondial. «Le moment est venu» d'aborder «explicitement» le «problème des droits humains en mer», selon Sami Kanaan. (ats/nxp)

Créé: 21.05.2019, 17h30

Articles en relation

Des migrants débarqués fâchent Salvini

Lampedusa Plusieurs migrants ont été débarqués dimanche soir sur l'île de Lampedusa, provoquant la colère du ministre italien Matteo Salvini. Plus...

Européennes: Salvini lance les souverainistes

Italie A une semaine du scrutin européen, la mission s'annonce délicate pour l'Italien Matteo Salvini et son alliée française Marine Le Pen. Plus...

Critiques de Salvini contre la maire de Rome

Italie Le patron de l'extrême droite italienne s'en est pris à la maire de Rome, issue du MS5, son allié au gouvernement. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...