Passer au contenu principal

Versoix rêve de dédoubler sa plage

Contiguë à l’actuel accès lacustre, une propriété publique pourrait servir d’extension. Le Conseil municipal veut aller de l’avant.

Genève le 11 juillet 2018La parcelle de la propriété  Fleur d'Eau pourrait devenir une extension de la plage de Port Choiseul© Steeve Iuncker-Gomez
Genève le 11 juillet 2018La parcelle de la propriété Fleur d'Eau pourrait devenir une extension de la plage de Port Choiseul© Steeve Iuncker-Gomez
Genève le 11 juillet 2018La parcelle de la propriété  Fleur d'Eau pourrait devenir une extension de la plage de Port Choiseul© Steeve Iuncker-Gomez
Genève le 11 juillet 2018La parcelle de la propriété Fleur d'Eau pourrait devenir une extension de la plage de Port Choiseul© Steeve Iuncker-Gomez
Genève le 11 juillet 2018La parcelle de la propriété  Fleur d'Eau pourrait devenir une extension de la plage de Port Choiseul© Steeve Iuncker-Gomez
Genève le 11 juillet 2018La parcelle de la propriété Fleur d'Eau pourrait devenir une extension de la plage de Port Choiseul© Steeve Iuncker-Gomez
1 / 7

Pour l’heure, ce sont surtout des mûriers qui profitent du site pour se dorer au soleil. La superbe parcelle de 8394 mètres carrés surplombe les eaux scintillantes du Léman, juste en amont de la plage publique de Port-Choiseul qu’elle jouxte immédiatement et dont elle pourrait devenir un prolongement. C’est en tout cas le vœu du Conseil municipal de Versoix, qui, le 18 juin, a voté à l’unanimité une motion proposée par le PLR et le PDC demandant à l’Exécutif de relancer ce projet d’extension.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.